Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le CNLS lance une nouvelle campagne de dépistage à la veille de la journée mondiale de lutte contre le VIH


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 23 Novembre 2016 modifié le 23 Novembre 2016 - 23:20


Le CNLS lance une nouvelle campagne de dépistage à la veille de la journée mondiale de lutte contre le VIH
Lomé, le 23 novembre 2016-Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le sida, le Conseil national de lutte contre le sida (CNLS) organise du 28 novembre au 2 décembre une grande campagne nationale de dépistage.

La campagne vise à dépister au total plus de 400000 personnes. L’objectif est de prévenir au maximum les risques de contamination à la maladie et de réduire le nombre de victimes. La campagne de dépistage est couplée avec des distributions de préservatif. Toutes ces actions se feront dans les hôpitaux, les centres de santé ou les cliniques.

Depuis plusieurs années, le Togo a en effet développé une politique nationale de lutte contre le Sida à travers différents plans. Le Togo a élaboré et mis en œuvre trois plans stratégiques nationaux de lutte contre le Sida sous la coordination du CNLS-IST et qui lui ont permis d’obtenir des résultats significatifs dans lutte contre le VIH.

Le nouveau plan en cours est axé sur trois points que sont l’amplification de la réduction de nouvelle infection à VIH, l’accélération de la  prise en charge globale des Personnes  Vivant avec le  VIH (PVVIH)  et l’amélioration  de  la  gouvernance. Ce plan est estimé à près de 89 milliards et a permis aux autorités de fixer des orientations stratégiques relatives à des besoins en termes d’offres de services afin d’infléchir durablement l’évolution de l’épidémie du VIH dans le pays.

Jusqu’en 2020, cette politique va permettre au Togo d’atteindre l’objectif concernant le sida parmi les Objectifs de Développement Durable (ODD). Le plan repose sur le Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) et le Plan national de développement sanitaire. Il aide le Togo à répondre à ses attentes dans la lutte contre le VIH en tenant compte de l’aspect genre et des droits humains dans toutes les catégories.

Selon les chiffres, de 2011 à 2015, la prévalence du VIH est de 2,5% contre 3,2% en 2012 au sein de la population générale âgée de 15-45 ans. Le nombre de PVVIH est de 110.000 dans le pays dont près de 81% se retrouvent dans les 3 régions à savoir Maritime (37,5%), Lomé Commune (22,8%) et les Plateaux (20,2%).



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 4 Janvier 2018 - 09:05 Les dernières nouvelles de la Libye