Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Le Tchad en deuil, les hommages se multiplient


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 25 Mars 2020



Un défilé militaire au Tchad. © Alwihda Info
Un défilé militaire au Tchad. © Alwihda Info
Le Tchad a perdu lundi au moins 92 soldats dans l'attaque de la garnison militaire de Bohoma, département de Fouli, province du Lac. Les hommages se multiplient après cette lourde perte. Le pays a décrété un deuil national de trois jours, du 25 mars 2020 à minuit au 28 mars 2020 à minuit.

Le chef de l'Etat Idriss Déby a présenté toutes ses condoléances, promettant une vengeance. Il annonce également que le dispositif militaire va être revu.

Le président de la commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat, s'est dit profondément attristé par le décès de 92 militaires de l'armée tchadienne. "Mes condoléances à leurs familles, au peuple, et au gouvernement. Prompt rétablissement aux blessés (...)"

Le ministre tchadien des affaires étrangères a rendu "un vibrant hommage" aux vaillants soldats tombés sur le champ d'honneur. Il a présenté ses condoléances aux familles des victimes et à tous les tchadiens, tout en souhaitant ses voeux de prompts rétablissements aux blessés. "Le Tchad leur est éternellement reconnaissant pour leur sacrifice ultime. Qu'Allah leur accorde son infinie miséricorde."

Dans un message posté sur Twitter, le parti UNDR affirme que ce bilan de l'attaque de Boko Haram contre les forces de défense est très lourd. "Nous sommes vraiment tristes. Nos prières et pensées pour les familles de nos braves soldats tombés armes à la main".

Le secrétaire général adjoint, chargé de la communication et porte-parole du parti MPS, Jean Barnard Padare, a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et a souhaité prompt rétablissement aux blessés. Il a condamné une attaque lâche contre les éléments des forces de défense et de sécurité.

L'ambassadeur et commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine, Smail Chergui, a adressé ses sincères condoléances au Tchad. "Nous devons rester vigilants et résolus dans notre lutte".

La secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, s'est dit "mobilisée, aux côtés des Etats membres et des partenaires pour lutter contre ces mouvements qui sèment la terreur dans la région du Sahel". Elle présente toutes ses condoléances aux autorités et au peuple tchadien.

Le chef de l'Etat du Burkina-Faso, Roch Kaboré, a fait part de sa tristesse. Il a présenté ses condoléances aux familles, et a exprimé son soutien et sa solidarité à Idriss Déby et au peuple tchadien.

Le président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou a également adressé au nom du peuple nigérien et en son nom propre, toutes ses condoléances les plus émues au peuple tchadien et à son frère et ami le président Idriss Déby.

De nombreux tchadiens ont également adressé des messages de condoléances.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)