Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Togo est favorable à des initiatives plus inclusives pour le développement de l’Afrique


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Juillet 2019 modifié le 10 Juillet 2019 - 12:26


© Reuters
© Reuters
Lomé - Le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé a pris part aux travaux du douzième sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine (UA), ce 07 juillet 2019 à Niamey au Niger.

Une trentaine de chefs d’Etat du continent étaient à cette rencontre de haut niveau pour entériner l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC).

La ZLEC, qui sera effective d’ici 2020, favorisera le commerce sur le continent par des concessions tarifaires dans le commerce de biens et l’élimination des barrières non tarifaires continentaux.

Ce projet phare de l’agenda 2063 de l’instance continentale permettra de créer un marché commun de 1,2 milliard d’habitants dont le Produit intérieur brut (PIB) cumulé va avoisiner 2500 milliards de dollars.

Le Togo a déjà marqué son adhésion à la Zone en signant l’accord au cours du Sommet extraordinaire de l’Union africaine qui s’est tenu les 20 et 21 mars 2018 à Kigali au Rwanda.

Le chef de l’Etat togolais a souligné, au cours des séances à huis clos, la nécessité d’aller vers des initiatives inclusives afin de réaliser une intégration parfaite et réussie du continent en fonction des politiques nationales de développement.

La Président de la République a réitéré, à cet égard, son engagement à contribuer efficacement aux autres projets phares de l’Agenda 2063 de l’Union africaine notamment de l’opérationnalisation de marché unique de transport aérien (MUTAA) et à la lutte contre l’insécurité sur le continent.

Notons que le sommet a été également marqué par le retour du Togo à la présidence du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPS) pour une durée d’un mois.