Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

RCA : La MINUSCA rassure sur le 2ème tour des élections législatives et des partielles


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Mars 2021

L’ensemble de la Mission reste mobilisé pour la réussite de ce processus électoral, conformément au mandat du Conseil de sécurité de l’ONU.


RCA : La MINUSCA rassure sur le 2ème tour des élections législatives et des partielles
La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) s’est dit satisfaite de l’état d’avancement des préparatifs du second tour des élections législatives et des partielles du 14 mars prochain. Lors de la conférence de presse hebdomadaire de la Mission mercredi dernier, le directeur de la division de l’Assistance électorale de la MINUSCA, Arsène Gbaguidi, a indiqué que « les préparatifs aux plans technique, opérationnel, institutionnel, financier et sécuritaire sont très avancés », rassurant que « les prochaines législatives pourront se dérouler dans de très bonnes conditions, afin de disposer d’un nombre suffisant de députés, pour pouvoir procéder à l’installation de la nouvelle législature au plus tard le 2 mai prochain, et éviter un vide institutionnel, conformément aux dispositions de la Constitution ».

Le directeur de la division de l’Assistance électorale de la MINUSCA a indiqué que l’ensemble de la Mission reste mobilisé pour la réussite de ce processus électoral conformément au mandat du Conseil de sécurité de l’ONU. Arsène Gbaguidi a expliqué que les préparatifs du second tour des législatives et partielles sont très avancés « parce que nous avons tiré beaucoup de leçons des scrutins du 27 décembre ». Appelant la population à aller massivement aux urnes le 14 mars prochain, le directeur de la division de l’Assistance électorale de la MINUSCA a rassuré que « la Mission reste engagée à travailler avec l'ensemble des partenaires pour le bon déroulement du processus. »

Pour sa part, le porte-parole de la Force de la MINUSCA, le lieutenant-colonel Abdoul-Aziz Fall, a souligné que les casques bleus, en partenariat avec les Forces de défense et de sécurité nationale, ont déjà lancé le Plan intégré de sécurisation des élections, en tirant la leçon des scrutins passés. De son côté, la porte-parole de la Police de la Mission, la capitaine Mazalo Agba, a souligné que la Police des Nations Unies est partie prenante des actions visant la réussite de ce processus. Le directeur de la communication de la MINUSCA, Charles Bambara, quant à lui, a rappelé que le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies et chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, continue ses bons offices pour l’appui au processus électoral en Centrafrique.