Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

RCA : le mouvement Cœurs Unis exprime sa compassion et solidarité aux victimes du drame de Birao


Alwihda Info | Par Arsène-Jonathan MOSSEAVO - 10 Septembre 2019 modifié le 10 Septembre 2019 - 18:35


RCA : le mouvement Cœurs Unis exprime sa compassion et solidarité aux victimes du drame de Birao.
RCA : le mouvement Cœurs Unis exprime sa compassion et solidarité aux victimes du drame de Birao.
Le drame meurtrier survenu entre le 1er et le 2 septembre 2019 à Birao, ville située à l’extrême –nord de la République centrafricaine ne cesse de recueillir des réactions pour condamner ces actes crapuleux et des appels au calme. Le secrétaire exécutif national du MCU, l’ancien premier ministre Simplice Mathieu SARANDJI est déjà intervenu face à la presse pour dire non à cette barbarie humaine.

La situation étant encore d’actualité, le 2è secrétaire exécutif national du MCU, Bertrand Arthur PIRI, est monté au créneau mardi 10 septembre 2019 à l’occasion d’une conférence de presse, pour exprimer une fois de plus la grande émotion de leur mouvement quant à la désolation humaine survenue à Birao. « C’est déplorable que des fils d’une même région puisse s’entretuer et détruire leurs biens » s’est indigné Bertrand Arthur PIRI. Il a profité de l’occasion pour demander aux belligérants de taire leurs querelles et les armes et d’opter pour un dialogue sincère intercommunautaire afin de vivre paisiblement.

Autre point important abordé par les journalistes auquel le conférencier a donné une réponse est la question relative aux démissions de deux chefs rebelles aux postes de conseiller militaires auprès du premier ministre Firmin NGREBADA, dont ils sont signataires de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en République Centrafricaine (APPR-RCA) signé le 6 février 2019 à Bangui. Il s’agit Alkatim Ahamat MAHAMAT, chef du Mouvement Patriotiques pour la Centrafrique (MPC) nommé conseiller militaire de la zone centre et de Bi-Sidi SOULEMANE alias Sidiki, leader du groupe armé 3R (Retour, Réclamation, Réhabilitation) conseiller militaire de la zone nord-ouest. Le 2è secrétaire exécutif national du MCU, exhorte les démissionnaires à renoncer à leur décision afin d’œuvrer ensemble pour la paix. « Que nos cœurs soient unis pour reconstruire notre pays » plaide Bertrand Arthur PIRI.

S’agissant des nominations à la primature depuis la prise de fonction de l’actuel pm, Firmin NGREBADA, Bertrand Arthur PIRI, n’a pas voulu répondre en lieu et place de l’autorité en question. Mais selon sa propre analyse, si le Premier Ministre estime que des cadres qu’il a trouvé font bien leur travail, peut-être qu’il préfère les maintenir à leurs postes pour un temps, surtout qu’il a pris fonction il y’a de cela 6 mois seulement. Lui seul peu décider – sans un autre commentaire de la part du conférencier.

Le MCU par la voix de son secrétaire exécutif national N°2, apprécie à sa juste valeur le réengagement de la France aux côtés de la République Centrafricaine, lors de la rencontre à Paris entre le président centrafricain, Faustin Archange TOUADERA et son homologue français, Emmanuel MACRON, le 5 septembre 2019 : « Nous sommes heureux d’apprendre que le président MACRON soutien l’APPR-RCA et de l’engagement de la France pour appuyer l’organisation des prochaines échéances électorales de 2020 en Centrafrique ainsi que sa préoccupation pour la levée de l’embargo sur les armes à destination de la RCA ».

Les prochaines élections donneront l’opportunité aux citoyens de choisir l’homme qu’il faut pour conduire la destinée du pays. L’accession au pouvoir par les armes n’est pas toléré – seul le peuple doit faire son choix librement sans une influence.

Le MCU est un mouvement politique crée -dans un premier temps- pour soutenir les actions de chef de l’Etat centrafricain, Faustin Archange TOUADERA- ensuite d’unir les cœurs des centrafricains qui veulent vivre dans la paix. C’est en novembre 2018 à l’issue d’une assemblée générale constitutive que l’acte de naissance du MCU a été signé à Bangui. Des sympathisants du MCU sont sur le terrain pour implanter des organes de base en commençant par la capitale Bangui ensuite dans toutes les villes des provinces de la République Centrafricaine.