Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Riyad appelée à devenir la première capitale numérique du monde arabe en 2020


Alwihda Info | Par Aetos Wire - 23 Décembre 2019

Riyad mène la région dans la promotion de la technologie en tant que catalyseur d'un bien-être économique et social accru.


Minister of Communications and Information Technology His Excellency Eng. Abdullah Al-Swaha (Photo: AETOSWire)
Minister of Communications and Information Technology His Excellency Eng. Abdullah Al-Swaha (Photo: AETOSWire)
Riyad est en voie de devenir la première capitale numérique du monde arabe. Effectivement, cette annonce a été révélée lors de la 23ème session du Conseil des ministres arabes des Technologies de l'Information et de la Communication, qui s'est tenue le 18 décembre à l'hôtel Ritz-Carlton, dans la capitale saoudienne.

La décision de nommer Riyad ‘Capitale Numérique du Monde Arabe’ fait suite au rôle primordial de la ville dans l'adoption et la promotion de l'utilisation des technologies numériques pour améliorer le développement socio-économique, faire progresser les soins de santé, améliorer l'éducation et finalement, accroître le bien-être de la communauté, ce qui a aidé à augmenter la contribution du secteur des TIC à la croissance du PIB de 4%. Le Royaume a également avancé de 16 places dans l'indice composite annuel de compétitivité 2019 du Forum économique mondial (WEF), en termes d'adoption des TIC, et est arrivé en tête du classement dans l’Indice de la Facilité à Faire des Affaires selon le rapport 2020 de la Banque Mondiale.

En effet, l'initiative de la « Capitale Numérique du Monde Arabe » vise à encourager la création d'un écosystème stimulant pour l'investissement dans les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC), à mettre en exécution des initiatives pour développer les connaissances au sein de l'industrie des TIC dans les pays arabes et à adopter de nouvelles initiatives pour faciliter et améliorer l’entreprenariat technologique dans la région arabe.

Le Ministre des Technologies de l'Information et de la Communication, Son Excellence l’Ingénieur Abdullah bin Amer Al-Sawahah a félicité le Gardien des deux Saintes Mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz Al Saud, ainsi que Son Altesse Royale le Prince Muhammad bin Salman bin Abdulaziz, Prince héritier, Vice-Premier Ministre et Ministre de la défense. Il a salué le soutien illimité apporté au secteur par le bon gouvernement du Royaume, qui a permis de le mettre en valeur au niveau régional et international. Il a également souligné que cette reconnaissance représente un ajout au bilan de réalisations dans le parcours du secteur saoudien des TIC, qui a fait progresser l'infrastructure numérique du pays, ce qui lui a permis d'obtenir ce titre et cette priorité. Effectivement, cela a été prononcé lors d'un discours liminaire lors de la cérémonie d'annonce en présence du Secrétaire Général de l'Union Internationale des Télécommunications, des ministres concernés, des ambassadeurs arabes à Riyad et d'un grand nombre de professionnels et spécialistes intéressés des TIC.

Il est à noter que l'Arabie Saoudite est le plus grand marché des TIC de la région et se classe au 13ème rang mondial, avec une valeur de 28,7 milliards de dollars en 2019 et une forte croissance dans les segments des consommateurs et des entreprises. Soutenue par une population jeune et technophile, l'Arabie Saoudite est un marché de Premiers Adeptes (ou « early adopter ») de technologies précoces, avec un taux de pénétration des réseaux sociaux le plus élevé au monde. Les abonnés au téléphone mobiles se sont élevés à 43,8 millions en 2019, soit une pénétration de 129% de la population totale.

Après le lancement du plan Vision 2030, les dernières années ont vu une accélération significative de la prolifération des initiatives de transformation numérique. En 2019, l'Arabie Saoudite était placée au deuxième rang parmi les pays du G20 pour la libéralisation du spectre radioélectrique, ce qui a eu un impact positif ultérieur sur la qualité des services numériques fournis par les opérateurs locaux.

Soutenue par une pénétration d’Internet élevé avec 93% d’utilisateurs contre une moyenne mondiale de 53%, l'Arabie Saoudite est également devenue le premier pays à adopter le réseau mobile de cinquième génération (5G) au Moyen-Orient ainsi qu’en Afrique du Nord, et le troisième au monde – une réussite qui devrait stimuler l'adoption d'autres tendances de numérisation caractérisant la quatrième révolution industrielle. En parallèle, le Royaume est classée cinquième parmi les pays du G20 en matière de vitesse Internet, et a avancé de 91 places de la 105ème à la 14ème position dans le classement mondial pertinent, avec une vitesse moyenne de 51,8 Mbps.

Plus tôt cette année, le Ministère des Technologies de l'Information et de la Communication (MCIT) a lancé une stratégie quinquennale visant à accélérer la croissance du secteur TIC en Arabie Saoudite de 50% et à augmenter sa contribution au PIB de 13,3 milliards de dollars américains. Malgré la tendance mondiale soulignant la perturbation de l’emploi et du marché du travail due à la numérisation, les initiatives de localisation technologique du MCIT ont considérablement augmenté la capacité d’emploi du secteur des TIC en 2019.
 
Le prix de la « Capitale Numérique du Monde Arabe » est une reconnaissance des réalisations de l'Arabie Saoudite dans le secteur des TIC et devrait donner une impulsion encore plus grande au programme régional et international déjà chargé du pays au cours de l'année à venir. En tant que seule nation arabe représentée au G20, l'Arabie Saoudite accueillera les réunions du G20 tout au long de l’année 2020, sous le thème de « Réaliser les opportunités du 21ème siècle pour tous ». Ainsi, le Sommet des dirigeants du G20 se tiendra les 20 et 21 novembre 2020 à Riyad, la capitale numérique nouvellement nommée du monde arabe.