Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
LITTERATURE

Tchad : "Le rêve de Toumaï pour l'humanité", nouvel ouvrage de Nocky Djedanoum


Alwihda Info | Par - 20 Décembre 2020

La question du racisme anti-noir au centre de l'ouvrage de Nocky Djedanoum : "Le rêve de Toumaï pour l'humanité".


N'Djamena - L'auteur Nocky Djedanoum a présenté vendredi à la Bibliothèque nationale, un nouvel ouvrage intitulé : "Le rêve de Toumaï pour l'humanité". Le libre aborde la question du racisme anti-noir et fait la promotion du vivre-ensemble.

"On essaie de retrouver les racines de ce racisme anti-noir qui remonte au 5ème siècle, au début de l'esclavage et de la traite négrière ; à la fois l'esclavage arabo-musulman, ensuite la traite négrière transatlantique", explique l'auteur Nocky Djedanoum.

Le livre de quatre chapitres a permis à l'auteur de raconter lui-même le vécu du racisme. "Par exemple, j'ai découvert ce racisme dans le livre de Mawndoé Naindouba de l'Etudiant de Soweto. C'était à ce moment que nous avons découvert qu'il y a le racisme en Afrique et qu'il y avait un pays qui s'appelle Afrique du Sud où les blancs qui sont minoritaires dominaient complètement les noirs et qu'ils ne peuvent pas se mélanger", dit-il.

Au cours de ses deux ans d'études en Russie, Nocky Djedanoum raconte avoir fait face à son premier vécu de racisme : "On m'insultait de singe, tout comme aujourd'hui on peut le constater avec les footballeurs noirs sur le terrain".

Le livre permet de mieux comprendre cette situation et fait notamment un parallèle avec le meurtre de l'afro-américain Georges Flowd en mai dernier aux États-Unis.

De l'avis de Nocky Djedanoum, "pour mieux lutter contre le racisme, il faut mieux comprendre ses racines, défendre et faire des plaidoyers". Il compte d'ailleurs utiliser son ouvrage pour faire des plaidoyer, engager des discussions et défendre le projet sur lequel il travaille : Festafrica Toumaï, un festival mondial du berceau de l'humanité axé sur le thème de la lutte contre le racisme anti-noir et la promotion de vivre ensemble.

Racisme anti-noir, négritude, condition d'existence des noirs dans le monde ; rien n'a changé, estime Nocky Djedanoum. "On parle cette fois à partir du berceau de l'humanité. Nous avons la responsabilité de réunir le peuple du monde pour discuter de cette question du racisme, avec pour objectif de l'éradiquer", préconise-t-il.

Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur