Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

Tchad: Les législatives 2011, des irrégularités monstrueuses


Alwihda Info | Par Alwihda Info - 16 Février 2011 modifié le 16 Février 2011 - 17:07

La ville de Ndjamena où siège la Ceni mère, n’a pas du tout relevé le défi électoral. D’énormes manquements ont émaillé toute l’organisation de ce scrutin.


La Commission électorale nationale indépendante(Ceni), principale organisatrice d’élections au Tchad a failli à sa mission. Elle vient de faire preuve de sa mauvaise foi, de son incapacité et de ses limites lors de ces législatives les plus médiocres qu’a connues le pays depuis la première élection référendaire organisée en 1996.

Du recensement au vote du 13 février en passant par l’informatisation des listes électorales, l’on relève  une totale désorganisation.

 

Le processus électoral en cours dans le pays est mal géré : des incompétents associés à toutes les opérations électorales, l’affinité, le clientélisme, le militantisme, l’incohérence et la corruption constituent, entre autres, la cause majeure des ratés observés. Déjà, le citoyen lambda s’interroge bien sur les autres élections à venir par rapport au constat fait le 13 février.

 

D’innombrables problèmes enregistrés

Cette date du 13 février 2011 marque bien le jour où les Tchadiens étaient appelés aux urnes afin d’accomplir leur devoir de citoyenneté, celui de choisir leurs futurs représentants à l’Assemblée nationale.

C’est ainsi pour la troisième fois que les filles et fils du pays de Toumaï ont été soumis à cet exercice de vote législatif. Mais, force est de constater que même dans la capitale Ndjamena, les choses n’allaient pas bon train.

 

La ville de Ndjamena où siège la Ceni mère, n’a pas du tout relevé le défi électoral. D’énormes manquements ont émaillé toute l’organisation de ce scrutin. 

 Des problèmes de tous genres ont été relevés ça et là par bon nombre d’observateurs qui observent et non des observateurs de « formalités ». Alwihda Actualités était de ceux qui ont fait le tour de la capitale et qui n’ont pas douté de dresser un bilan objectif.

Sans nous tromper, nous affirmons que les élections législatives 2011 au Tchad sont entachées d’irrégularités. Il ya une désorganisation tant au niveau des ressources humaines qu’au niveau technique et logistique.

 

La plupart de bureaux de vote ont démarré tardivement surtout entre 8H et 10H voire 12H.

L’on a procédé partout au remplacement de certains membres des bureaux de vote (président et/ou rapporteur ou encore  secrétaire et/ou accesseur. Ces remplaçants étaient arrivés à peine au bout de leur mission.

 

Des isoloirs difficilement installés, des douches et chambres étaient transformées en isoloirs pour la circonstance : c’est le cas des bureaux de vote n°3 carré 8 dans le 6ème arrondissement et n°1 carré 5 et 6 dans le 3ème arrondissement............Lire l'intégralité de l'article dans le journal Alwihda actualités du jeudi 17 Février 2011

 




1.Posté par M'BAÏTOLOUM le 17/02/2011 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca ne sert à rien de voter dans un pays corrompu de la tête aux pieds. La seule choses qui reste aux Tchadiens à faire est de sortir massivement dans la rue et éjecter IDI et son clan du pouvoir. Les Tchadiens ne doivent plus avoir peur d'un minable dictateur comme celui que nous avons au pouvoir depuis 20 ans. Les exemples tunisien et égyptien doivent guider les Tchadiens. Nous ne pouvons plus supporter ce clan au pouvoir. Nous devons le dire haut et fort.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 09:19 Affaire Khalifa Sall : La raison du plus fort…