Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Une coalition de la société civile exige une excuse publique des États-Unis


Alwihda Info | Par - 26 Novembre 2017 modifié le 26 Novembre 2017 - 17:47


La Coalition Touche Pas À Mes Acquis rejette toutes accusations qu'elle qualifie de gratuites et non fondées qui tendent à ternir l'image du Tchad et de son président.


Le président de la Coalition Touche Pas À Mes Acquis, Mahamat Digadimbaye. Alwihda Info
Le président de la Coalition Touche Pas À Mes Acquis, Mahamat Digadimbaye. Alwihda Info
La Coalition "Touche Pas À Mes Acquis" a organisé, ce dimanche 26 novembre 2017, dans la cour du Palais du 15 janvier, une journée de grande mobilisation citoyenne et républicaine de la société civile, en présence de l'ancien ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Issa Halikimi et de quelques responsables politiques et associatifs. 

Cette mobilisation dite citoyenne, patriotique et républicaine des dignes acteurs de la société civile vise à défendre jalousement le Tchad, victime des visées de déstabilisation des États-Unis d'Amérique, la première puissance mondiale, d'après la coalition. Elle rappelle aux États-Unis que chaque jour qui passe, des tchadiens versent leur sang sur le théâtre des opérations contre les terroristes, des familles tchadiennes entières sont endeuillées et ce, pour protéger et défendre le Tchad, l'Afrique et les peuples du monde contre la barbarie terroriste.

Le Tchad ne peut en aucun soutenir le terrorisme, selon la coalition. En effet, celle-ci précise que le Tchad a mis son trésor dans la guerre contre le terrorisme et est payé en monnaie de singe, faisant allusion à l'accusation du président des États-Unis Trump accusant le Tchad d'être le nid des terroristes et d'agir en connivence avec les djihadistes. Une  accusation accompagnée d'un décret d'interdiction de séjour des citoyens tchadiens aux USA. 

Dans une motion de protestation lue par une participante au nom des toutes les organisations de la société civile, la Coalition Touche Pas À Mes Acquis rejette toutes accusations qu'elle qualifie de gratuites et non fondées qui tendent à ternir l'image du Tchad et de son président. Elle dénonce l'inscription du Tchad sur la liste noire des États terroristes. 

Toutefois, dans une motion de soutien et de confiance au président Deby Itno, elle rejette l'acharnement des États-Unis contre le chef de l'Etat, lui réitère et confirme sa confiance totale dans l'intégrité morale, les qualités civiques et le haut degré du président.

Le président de la Coalition Touche Pas À Mes Acquis, Mahamat Digadimbaye, dans son allocution, condamne les visées déstabilisatrices des institutions de la république du Tchad par le gouvernement américain à travers ces harcèlements et ingérences. Il proteste contre toutes les calomnies, les allégations, les mensonges et les campagnes de dénigrement contre le Tchad et son président. 

« Si le gouvernement tient un langage diplomatique, nous au niveau de la société civile exprimons aujourd'hui notre colère et exigeons du président Trump et de son gouvernement une excuse publique. Mettre la république du Tchad sur la liste noire des pays terroristes et accuser le président du Tchad de corrompu, c'est une atteinte grave aux principes fondamentaux de notre pays. La société exige réparation », martèle le président de la coalition Mahamat Digadimbaye. 

Par ailleurs, il plaide pour que la société civile dite responsable soit un rempart contre toutes les puissances ou pays qui chercheraient à discréditer le Tchad, à déstabiliser ses institutions tout en étant animée par un engagement patriotique et républicain lorsqu'il s'agit des intérêts du Tchad. 

Des élèves, des corporations de la jeunesse tchadienne et d'autres personnes de tout âge se sont rassemblés, arborant des banderoles sur lesquelles on peut lire entre autres « Ambassadrice des États-Unis manipulatrice », « Stop aux ingérences des États-Unis », « Pas d'acharnement contre un pays », « Trump detrompre », ou encore « Ambassadrice des États-Unis dégage ».

Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Février 2018 - 10:27 Tchad : nominations par décret

Jeudi 22 Février 2018 - 08:27 Tchad : avis de recrutement du personnel de l'UGP