Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : à Koumra, la messe reprend pour les chrétiens catholiques, après trois mois d'interruption


Alwihda Info | Par - 12 Juillet 2020


Après plus de trois mois d’interruption de messe pour lutter contre la propagation de la maladie à coronavirus, les chrétiens catholiques ont renoué ce dimanche 12 juillet avec les célébrations eucharistiques. Les chrétiens catholiques de la ville de Koumra, chef-lieu de la province du Mandoul, étaient nombreux à prendre part à la première messe après le confinement. Golmem Ali Emmanuel a assisté à la célébration de la messe à la paroisse Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Koumra, son compte rendu.


C’est dans le respect strict des mesures barrières que les chrétiens catholiques de la paroisse Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de la ville de Koumra, sont sortis nombreux ce dimanche pour la première célébration eucharistique, après quatre mois de fermeture des lieux de cultes, suite aux mesures prises par le gouvernement afin de lutter contre la Covid-19.

Dès l’entrée dans la cours de l’église, le lavage des mains et le port de masque est obligatoire. Pour ceux qui ne disposent pas de cache-nez, une équipe spéciale est chargée de leur en donner afin de se conformer aux règles.

Sur les bancs, des marques ont été faites pour indiquer la place de chaque fidèle afin de respecter la distanciation physique. Les célébrations ont été scindées en trois afin de limiter le nombre de personnes. Deux cultes en Sara et un culte en français.

L’ambiance de la messe était au comble. L’on peut le ressentir à travers les visages. Dans son homélie, le curé a fait comprendre aux fidèles que la Covid-19 est réelle, c’est pourquoi chacun doit se protéger en respectant les mesures barrières édictées par le gouvernement.

"C'est un moment important, un moment de ressourcement, de remise en question, un moment pendant lequel nous avons essayé de donner une grosse latitude à toutes les familles pour pouvoir se retrouver, veiller ensemble", a déclaré l'Abbé Allahinssem Prospère à Alwihda Info.

"Pendant ce temps de confinement, cela a permis aux différentes familles de se ressouder et vraiment mettre en valeur ce qui fait partie de notre culture. Pour moi c'est très positif", a-t-il ajouté.

C’est deux semaine après la réouverture des lieux de culte que l’Église catholique au Tchad a décidé, après analyse du clergé, de renouer avec les célébrations de masse.



Tchad : à Koumra, la messe reprend pour les chrétiens catholiques, après trois mois d'interruption

Golmen Ali
Correspondant de la province du Logone Occidental En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)