Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : d'ex-agents de l’ONDR/PNSA fustigent l’immobilisme et l’indécision de l’ANADER sur leur sort


Alwihda Info | Par - 25 Octobre 2017 modifié le 25 Octobre 2017 - 01:58


​Ces agents de ces deux institutions fusionnées continuent de réclamer le paiement d'arriérés de salaires.


Tchad : d'ex-agents de l’ONDR/PNSA fustigent l’immobilisme et l’indécision de l’ANADER sur leur sort. Alwihda Info
Tchad : d'ex-agents de l’ONDR/PNSA fustigent l’immobilisme et l’indécision de l’ANADER sur leur sort. Alwihda Info
Le délégué principal de la cellule syndicale des agents de l’ONDR/PNSA, Bagao Ndikwe Badinga a fait, ce mardi 22 octobre 2017, à la Bourse de Travail de N’Djamena, une conférence de presse relative aux démarches entamées par la cellule syndicale pour faire valoir leur droit auprès des autorités en charge du développement rural.

À travers cette conférence de presse, la cellule syndicale vise à dénoncer l’immobilisme et l’indécision du patronat de l’Agence Nationale de Développement Rural (ANADER) et le refus du ministère et du directeur général de l’ANADER de collaborer avec la délégation du personnel après moult écrits et tentatives de rapprochement en vue d’une résolution pacifique de la crise.

Face à cette situation, le personnel des institutions fusionnées à savoir l’Office Nationale de Développement Rural (ONDR) et du Programme National de la Sécurité Alimentaire (PNSA) décident lors cette assemblée générale tenue à la Bourse de Travail entre autres de méconnaitre l’autorité du ministère de la production, de l’irrigation et des équipements agricoles, de demander l’interpellation de ces derniers par les hautes instances de la République et de solliciter le recrutement d’un nouvel administrateur liquidateur ayant des compétences avérées.

Le délégué principal de la cellule syndicale des agents de l’ONDR/PNSA, Bagao Ndikwe Badinga. Alwihda Info
Le délégué principal de la cellule syndicale des agents de l’ONDR/PNSA, Bagao Ndikwe Badinga. Alwihda Info
​Ces agents de ces deux institutions fusionnées continuent de réclamer le paiement intégral de 14 mois d’arriérés de salaire pour les agents sous financement du Programme National de la Sécurité Alimentaire (PNSA), et de 4 mois d’arriérés de salaires des contractuels de l’Office Nationale de Développement Rural (ONDR). Le montant est estimé à 700 millions de Francs CFA.

Le délégué principal de la cellule syndicale des agents de l’ONDR/PNSA, Bagao Ndikwe Badinga a souligné qu’aucune décision n’a été prise, ni pour licencier ses agents de l’exlONDR/PNSA, ni pour les recaser dans l’ANADER. Selon lui, ces derniers se considèrent d’office comme les agents de cette structure fusionnée.

Par ailleurs, il déplore l’utilisation des fonds de liquidation des institutions fusionnées par le ministre et son secrétaire pour des nouvelles acquisitions au compte de l’ANADER (intrants agricoles) au détriment des arriérés de salaire.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur