Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : l'élevage en pleine capitale, dans les espaces de détente


Alwihda Info | Par Tchonchimbo Ouapi Raphaël - 20 Septembre 2021

Mamelle de l'économie tchadienne, l'élevage est censé se faire dans les lieux appropriés comme les alentours de la capitale ou d'autres villes du pays. Mais pas en pleine ville où ces animaux sont très souvent la cause d'accidents de la route.


C'est aux pieds des 60 villas, près de l'ex-hôtel Hilton à Sabangali, dans le 3ème arrondissement de la capitale que les boeufs se font paître. Les bergers ont transformé l'endroit en un lieu de prédilection pour le pâturage, là où la mairie a déguerpi une partie de la population pour en faire un endroit de détente et de lecture pour les citoyens, en installant des bancs et chaises publiques, et en embellissant avec du gazon.

Si la mairie centrale en a toujours fait un cheval de bataille en prenant une décision interdisant l'élevage en pleine ville, le phénomène perdure. L'on assiste actuellement à du surpâturage sur cet espace. Pourquoi en est-on arrivé là ? La question du ramassage des ordures est-elle la seule priorité ? Les propriétaires de ces animaux sont-ils au dessus de la loi? Autant de questions que l'on peut se poser.

Il est souhaitable que le maire de la ville de N'Djamena y jette un coup d'œil afin de reverdir cet espace public. De plus, la présence permanente d'animaux peut créer des accidents sur ce lieu, voie principale d'entrée et de sortie du quartier Sabangali.








TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.