Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le ministre de la sécurité au Salamat suite aux violences


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Avril 2021



Tchad : le ministre de la sécurité au Salamat suite aux violences
À la tête d'une délégation, le ministre de la Sécurité publique et de l'Immigration, le général Abakar Souleyman Adam, est en mission dans la sous-préfecture de Mouraye, dans la province du Salamat, où il a tenu une réunion d'urgence en présence du gouverneur. Son déplacement fait suite aux affrontements intercommunautaires meurtriers survenus les 14 et 15 avril dans les villages de Sihep et Ambarit.

Le bilan des affrontements est d'au moins 100 morts et une soixantaine de blessés. La Commission nationale des droits de l'Homme (CNDH) a appelé samedi le gouvernement à prendre des mesures urgentes pour faire face à la situation, notamment en décrétant un état d'urgence et en fermant les frontières de la province.

Selon la CNDH, ce genre d'évènements est devenu récurrent ces derniers temps et le gouvernement a "pêché par son inaction". 

De son côté, la Convention tchadienne de défense des droits de l'Homme (CTDDH) a déploré des "massacres sauvages et gratuits" et condamné des "manoeuvres lâches utilisées comme méthodes de gouvernance".

En février dernier, plusieurs dizaines de personnes ont trouvé la mort suite à un affrontement intercommunautaire toujours dans la même zone. Depuis le déclenchement de ces conflits répétitifs, des individus circulant sans compagnie dans la zone, sont soit facilement tués ou blessés après des agressions opérées par des inconnus.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Mai 2021 - 21:23 Tchad : la salubrité, un défi à N'Djamena


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)