Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REPORTAGE

Tchad : le natron, une ressource naturelle transportée dans tout le pays


Alwihda Info | Par Abba Issa - 16 Février 2020


Tchad : le natron, une ressource naturelle transportée dans tout le pays. © Abba Issa/Alwihda Info
Tchad : le natron, une ressource naturelle transportée dans tout le pays. © Abba Issa/Alwihda Info
Situé au cœur de l'Afrique, le Tchad compte une superficie de 1 284 000 km2 avec une population composée majoritairement de jeunes de 25 ans, ce qui constitue une force motrice pour le développement d'un pays. Le Tchad possède d'énormes potentialités que la nature lui a offert. Cependant, l'agriculture et l'élevage constituent les deux mamelles de l'économie nationale avant et après l'apparition du pétrole en 2003.

Certaines provinces du pays regorgent de ressources naturelles peu exploitées, il suffit seulement que l'État, ses partenaires ou le secteur privé investissent dans ces secteurs qui ne nécessitent  pas de transformations excessives.

C'est le cas du natron, l'une des ressources naturelles du grand B.E.T, mais surtout de la province du Borkou, précisément de Faya-Largeau. Il est transporté pour alimenter presque toutes les villes du Tchad et certains pays voisins. La capitale du grand nord Abéché, n'est pas du reste. Le sac de natron de 50 kg coûte 5000 FCFA et celui de 100 kg est à 10.000 FCFA.

Cette substance minérale composée de carbonate de sodium hydraté et d'éléments d'une roche comprenant du carbonate de sodium et du bicarbonate de sodium, se trouve particulièrement au Tchad, en Libye, en Égypte, au Botswana et aux États-Unis.

Tchad : le natron, une ressource naturelle transportée dans tout le pays. © Abba Issa/Alwihda Info
Tchad : le natron, une ressource naturelle transportée dans tout le pays. © Abba Issa/Alwihda Info
Les gisements naturels de natron peuvent donner lieu à une exploitation industrielle, au-delà de celle traditionnelle.

Ce produit naturel est biodégradable donc sain pour l'environnement, et non dangereux pour la santé. Il est utilisé comme nettoyant et purificateur (savon) depuis l'Égypte antique et peut notamment servir comme bicarbonate de soude après raffinage, détergent, assouplissant, désodorisant, additif, ou pour les soins dentaires, les soins de piqûres d'insectes ou la cuisson d'aliments. Ce n'est pas tout, le natron est efficace pour nettoyer le linge, préparer le cuir ou conserver les viandes. Une autre dérivée étonnante du natron est la fabrication du verre lorsqu'il est mélangé à du sable.

Le bicarbonate de sodium, dérivé du natron, est un remède efficace face à un maux auquel font face de nombreux tchadiens : la gastrique. Mélangé à de l'eau, il permet de réguler le Ph dans le corps en l'alcalinisant et calme les maux d'estomac. La consommation de ce mélange agit contre l’acidité de l’estomac, le reflux acide et d'autres symptômes qui surgissent lorsque le taux d'acidité dans le corps est au-dessus de la normale.

De nombreux jeunes entrepreneurs de la localité ne cessent de chercher des partenaires pour les aider à créer plus de petites entreprises et d'activités dans ce secteur, afin de réduire le nombre de jeunes diplômés sans emploi, tout en se prenant en charge eux-mêmes, mais aussi et surtout alléger le gouvernement.

Face à un marché de l'emploi saturé malgré la promesse d'intégration des autorités en 2020, le secteur entrepreneurial est le plus apte à trouver une solution au pays.

Les bailleurs de fonds ou les ressortissants de cette contrée du pays ne doivent pas rester indifférent et peuvent apporter le meilleur d'eux-mêmes pour le développement du grand B.E.T. 

Tchad : le natron, une ressource naturelle transportée dans tout le pays. © Abba Issa/Alwihda Info
Tchad : le natron, une ressource naturelle transportée dans tout le pays. © Abba Issa/Alwihda Info