Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-sylvo-pastorale


Alwihda Info | Par Malick Mahamat Tidjani - 12 Octobre 2019 modifié le 12 Octobre 2019 - 10:07



Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info
Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info
La ministre de la Femme, de la Petite enfance et de la Solidarité nationale, Dr. Djallal Ardjoune Khalil a lancé vendredi 11 octobre à la maison de la femme de N'Djamena, la foire agro-pastorale des femmes du secteur informel et associatif, en prélude de la commémoration de la Journée mondiale de la femme rurale.

La directrice de la maison de la femme, Mme. Amina Prisciline, a indiqué que plusieurs produits agro-sylvo-pastoraux, transformés et valorisés par des groupements de femmes et agri-entrepreneuses de la région de N'Djamena et ses environs, sont exposés au cours de cette foire. Les produits sont notamment disponibles à la vente.

La Journée mondiale de la femme rurale édition 2019 est placée sous le thème de "l'autonomisation des femmes rurales : condition essentielle d'un développement durable".

"Les femmes jouent un rôle décisif dans le développement de l’agriculture et de l’élevage qui sont les deux mamelles de notre économie. Néanmoins, le chemin qui conduit à leur autonomisation est encore parsemé d’embuches. C'est une opportunité qu’offre la foire pour booster la visibilité des activités initiées au sein de la Maison nationale de la femme", a affirmé la directrice de la maison de la femme, Mme. Amina Prisciline.

L’objectif de la foire est d’influencer les politiques, les lois et programmes relatifs à l’égalité de sexes et l’accès des femmes aux postes de prise de décision. L'évènement vise également à promouvoir des mentalités et comportements favorables au respect des droits des femmes et des filles ; renforcer le leadership politique des femmes ; renforcer les capacités d’autonomisation en créant de nouvelles opportunités pour les femmes ; et lutter contre toute forme de violences faites aux femmes.

"Reconnaitre les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elle se heurtent de par le monde"

La ministre de la Femme, de la Petite enfance et de la Solidarité nationale, Dr. Djallal Ardjoune Khalil a estimé que "depuis près de 25 ans, nous voyons que les filles ne se contentent plus de rêver : elles agissent".

D'après elle, "elle sont de plus en plus nombreuses à aller à l'école, à terminer leurs études et à obtenir un diplôme, de moins en moins nombreuses à de marier ou à devenir mères avant d'être adultes, et un plus grand nombre d'entre elles développent les compétences dont elles ont besoin pour exceller à l'avenir dans le monde du travail".

Toutefois, le chemin est encore long, reconnait la ministre. Selon elle, la célébration ce 11 octobre de la Journée internationale de la fille vise à "reconnaitre les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elle se heurtent de par le monde". Le thème national de cette journée est la "promotion de l'équité de l'éducation fille, garçon", dans le cadre du mois d'octobre Rose.

La ministre a rappelé que le chef de l'Etat est "résolument déterminé à améliorer les conditions socioéconomiques des femmes en général et celles des femmes vivant en milieu rural en particulier pour construire un avenir collectif prospère, équitable et pacifique, sur une planète saine".

Elle a assuré que "l'autonomisation de la femme rurale est indispensable pour parvenir à l'équité du genre, garantir un emploi décent pour tous, éliminer la pauvreté et la faim et agir en faveur du bien être familial et des changements climatiques".

Au Tchad, le secteur agro-sylvo-pastoral occupe la première place en zone rurale du point de vue économique et social. Il mobilise plus de 70% des femmes économiquement actives, ainsi que les jeunes et produit environ 40% du PIB. Malgré ce potentiel, la productive du secteur reste en deçà des attentes.

Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info
Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info

Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info
Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info

Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info
Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info

Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info
Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info

Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info
Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info

Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info
Tchad : le secteur informel féminin à l'honneur de la foire agro-pastorale. © Alwihda Info



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)