Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : un colonel de l’armée radié pour refus de participer au combat


Alwihda Info | Par - 16 Février 2019 modifié le 17 Février 2019 - 07:39



Des militaires tchadiens lors d'une opération au nord du Tchad. © Alwihda Info
Des militaires tchadiens lors d'une opération au nord du Tchad. © Alwihda Info
Le président tchadien Idriss Deby Itno, par un décret signé ce vendredi 15 février, a dégradé le Colonel Haroun Borgou Brahim de son rang d'officier. Il est radié des effectifs des forces armées et de sécurité.

Le décret précise que l’intéressé n’aura droit ni à la pension, ni à la caisse de la solde, ni à une réforme quelconque d’indemnité.

Il serait reproché au colonel Haroun Borgou Brahim, commandant de bataillon, d’avoir refusé de participer au combat en engageant son unité contre le comité d’auto-défense de Miski pour libérer ladite localité.

Il aurait fini par défier sa hiérarchie militaire, selon une source.

Trois autres officiers désignés pour mener une contre-offensive contre le comité d’auto-défense pour libérer la localité de Miski auraient également jeté l’éponge, ce qui traduit un malaise profond au sein de l’armée régulière tchadienne.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur