Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Revue de Presse

Tchad : un mois de mai bien sombre


Alwihda Info | Par Freeman Brahim - 31 Mai 2019 modifié le 31 Mai 2019 - 15:48



Tchad : un mois de mai bien sombre
Abba Garde, dans sa parution de la semaine, titre à sa une « des assassins, des incendies et des vols ». Pour le journal, le mois de mai au Tchad est bien sombre. En l’espace de trois semaines, 3 jeunes ont trouvé la mort à N’Djamena suite à des actes barbares perpétrés par des agents des forces de l’ordre.

Un prétendu conflit opposant agriculteurs autochtones aux éleveurs nomades arabes a causé au moins 31 pertes en vie humaine dans la province du Ouaddaï et du Sila. Plusieurs villages ont été incendiés au cours des incidents.

A Goigoudoum dans le Mayo-Kebbi Ouest, un conflit foncier opposant les communautés Moundang et Moussey a causé la mort de 11 personnes.