Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo/Zone Franche : 240 milliards de FCFA d’investissement en 30 ans


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 26 Février 2021


Une vue de la ville de Lomé. © DR
Une vue de la ville de Lomé. © DR
La création d’un ministère dédié à l’Investissement privé va œuvrer pour une opérationnalisation complète de l’Agence de promotion des investissements et de la Zone franche (API-ZF).

C’est dans un contexte où les autorités ambitionnaient de promouvoir le développement économique et industriel, les exportations ainsi que la création d’emplois que en 1989 la Zone Franche togolaise. Le pays aspirait alors à devenir une destination d’investissement. Selon la présidence togolaise, trois décennies après, la Zone Franche togolaise a attiré 240 milliards FCFA d’investissements cumulés, matérialisés par l’implantation et le développement des activités de 71 entreprises.

Celles-ci, éligibles à des avantages au cordon douanier ainsi qu’à des avantages fiscaux que leur procure leur statut privilégié, sont tenues de destiner au moins 70% de leurs productions à l’extérieur, apprend-on. Comme Wacem-Togo (production de clinker et du ciment), Steel Cube (production d’acier liquide à partir de la ferraille puis transformation en fer à béton…), Sivop (la cosmétique), Unifood (confiserie, production de bonbons) et la société Do-Pharma (fabrication de produits pharmaceutiques).

Avec 15 392 agents, la Zone Franche contribue à hauteur d’environ 68 milliards FCFA au Produit Intérieur Brut, selon les données publiées. Au moment où le Togo met les bouchées doubles pour opérationnaliser l’Agence de Promotion des Investissements et de la Zone Franche (API-ZF), on apprend que plusieurs autres sociétés sont dans le starting-block pour leur installation. L’API-ZF sera alors chargée d’assurer efficacement l’administration du nouveau Code des Investissements. Par ailleurs, la création d’un ministère dédié à l’Investissement privé va œuvrer pour une opérationnalisation complète de l’Agence de promotion des investissements et de la Zone franche (API-ZF).

La présidence togolaise annonce ainsi que 25 sociétés déjà agréées en complément des 71, sont en cours d’installation. Elles vont évoluer dans des secteurs d’activités comme l’alimentaire, l’agro-alimentaire, le plastique, la pharmaceutique, la métallique et la cosmétique. D’autres projets d’envergure industrielle sont également en cours d’exécution notamment la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) dont les travaux lancés l’année dernière avancent à un rythme soutenu et satisfaisant.
A terme, le nouveau complexe industriel de la Zone Franche comprendra un parking pouvant accueillir jusqu’à 700 camions, un parc de stockage de 12 500 conteneurs, un entrepôt de déchargement et de transfert, un site de stockage dédié au coton et un espace de 200 000 m² pour les activités logistiques.








TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.