Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Salihou Soule : « Je suis candidat à la mairie de Douala II »


Alwihda Info | Par - 12 Mars 2019 modifié le 12 Mars 2019 - 11:49

Au Cameroun, l’année 2019 sera marquée par une série de consultations électorales (législatives, municipales et régionales). Dans l’arrondissement de Douala II de la capitale économique du pays, Salihou Soule, membre du RDPC, le pari présidentiel au pouvoir, annonce sa candidature pour briguer la tête de l’exécutif municipal. A cet effet, l’homme politique adresse une lettre aux populations de sa circonscription politique.


L’homme politique (au milieu) « veut mourir pour Douala II ».
L’homme politique (au milieu) « veut mourir pour Douala II ».
« En cette année 2019, vous allez être appelés à élire l’équipe qui aura la charge de gérer la municipalité de Douala II pour les cinq prochaines années. Par votre vote, vous déciderez de la destinée de notre ville. Mieux qu’un challenge dont l’importance n’échappe à personne, il s’agit-là d’une échéance cruciale pour la vie quotidienne des populations, l’avenir de nos enfants et le développement de notre cité.
L’occasion va nous être donnée de nous garantir une heureuse construction de notre avenir. D’accomplir le grand destin de la ville de Douala II. Des hommes et des femmes aptes à créer et savoir exploiter les grandes opportunités dans les domaines du développement économique et social de la ville, de la sécurité, de la propreté, de l’emploi, de la formation des jeunes de la qualité de la vie, de la santé et de la solidarité, etc.
Je suis né à Makéa, au cœur de cette ville de Douala II que nous chérissons tous, dans une famille musulmane. J’ai grandi dans ce quartier des plus cosmopolites, entouré des enfants de toutes les autres communautés, nationales et étrangères. Fortement impliqué dans la vie associative et politique, je connais parfaitement les réalités de notre ville. Aussi, autant je suis fier d’appartenir à Douala II, autant je suis affligé par la détresse de ses populations, surtout la jeunesse minée par la pauvreté et le chômage, et qui ne sait trop à quel saint se vouer, depuis très longtemps déjà. Certes, bien des choses ont été réalisées dans notre cité, mais beaucoup restent encore à faire. Les défis pour l’avenir sont immenses : Rendre Douala II une ville en devenir à l’horizon 2035.
Ensemble, nous devons libérer les énergies pour développer, moderniser notre ville. Nous devons inventer le New-Bell de demain. Ensemble, nous devons stimuler les potentiels de notre jeunesse. Nous devons regarder l’avenir avec enthousiasme.
Pour cela, nos parents et nos ainés se doivent de nous donner notre Chance, cette élection sera un combat entre les vrais Newbelois, un combat autrement ou une seule personne doit comprendre la nécessité , Suivez mon regard.
Le temps est venu de mettre à contribution de nouvelles compétences, basées sur la transparence, l’honnêteté, la justice sociale, la capacité d’écoute.
Le temps est venu de redonner à notre cité sa véritable place dans le département du Wouri. Le temps est venu de restaurer le rayonnement économique de Douala II. Le temps est venu pour que notre cité renoue avec son passé glorieux, dans tous les domaines : La sécurité, l’éducation, le développement économique, la santé, l’urbanisation, le commerce, l’artisanat, les pme-pmi, les espaces verts, les sports, les transports en commun, les communications, l’action culturelle.
Je veux me battre pour Douala II.
Je veux mourir pour Douala II.
Je veux me sacrifier pour New-Bell. Je reste toujours le Président de cette sous-section qui a été brisée en 2015 par les velléités politiques égoïstes. Georges Clémenceau a dit : « il faut d’abord savoir ce que l’on veut, il faut ensuite avoir le courage de le dire, il faut ensuite l’énergie de le faire.»
Fidèle à mon attachement de toujours pour notre cité, fidèle aussi à mes valeurs d’humanisme, de pragmatisme, d’entreprise, d’ouverture d’esprit, de solidarité et de convivialité, j’ai décidé de m’engager à votre service. J’ai décidé de m’engager au service de Douala II. A la prochaine élection municipale, je serai candidat à la candidature de notre Grand Parti National le RDPC.
Je dispose d’une équipe de femmes, d’hommes et de jeunes, néophytes ou dotés d’une expérience, mais ayant pour seule ambition de travailler pour gérer dans l’intérêt général et le bien-être de tous les habitants de notre commune.
Notre enthousiasme et notre énergie seront consacrés à rénover et dynamiser Douala II, grâce à un projet novateur construit autour de l’amélioration de la gestion, du développement économique, Depuis quelques mois, j’ai entrepris un travail d’écoute et de dialogue indispensable pour construire un projet qui réponde à vos besoins.
Je continuerai ce travail de proximité que j’ai commencé les semaines qui vont suivre en allant jusque chez vous, à votre rencontre, afin qu’ensemble, nous fassions de Douala II une ville de rêve. Une ville où il fait bon vivre pour toutes les populations. »