Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo : le candidat Sassou déterminé à achever les chantiers de la Cuvette-Ouest


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 14 Mars 2021

Denis Sassou-Nguesso a quitté Ewo, chef-lieu du département de la Cuvette Ouest, le 13 mars dans l’après-midi, après un meeting électoral en fin de matinée. Au cours de ce face-à-face candidat-électeurs potentiels, le candidat de la majorité présidentielle a promis l’achèvement de la route Ewo-Boundji et la connexion de la Cuvette-Ouest au boulevard énergétique.


Le meeting du candidat Sassou à Ewo, dans la Cuvette-Ouest
Le meeting du candidat Sassou à Ewo, dans la Cuvette-Ouest
La foule massée la foule massée sur la place publique d’Ewo, le 13 mars s’anime au rythme de la musique de l’orchestre Extra-Music Zangul, avec une chanson du moment : Otsombè, vanda na ebonga » (Otsombè [petit nom] du candidat Denis Sassou-N’Guesso gardez votre fauteuil). Entonnée à l’arrivée du candidat sur le lieu du meeting, cette chanson a davantage enflammé la foule sous un soleil piquant qui n’a pas ébranlé l’enthousiasme des partisans du candidat de la majorité présidentielle.

Ce sont les jeunes du département qui ont inauguré la série des interventions. Par le biais de leur représentant, ils se sont réjouis des réformes engagées par le président candidat et qui touche la couche juvénile. Des réformes qui les impliquent davantage, notamment dans la prise des décisions sur l'avenir du pays. Pour cela, « Nous te voterons massivement le 21 mars », a-t-il affirmé.

Prenant le relai des jeunes, la représentante des femmes de la majorité présidentielle de la Cuvette-Ouest a également assuré le candidat de leur l'engagement de voter à 100% en faveur de Denis Sassou-N'Guesso.

Selon Aimé Ange Wilfrid Bininga, le directeur local de campagne, les enjeux du scrutin du 21 mars prochain plaident pour un vote en faveur de Denis Sassou-N’Guesso, un homme d'une grande expérience. « Vos résultats électoraux dans la Cuvette-Ouest ont toujours dépassé les 90%. Cette fois, nous misons sur 100% », a déclaré M. Bininga qui a rappelé les attentes des populations de la Cuvette-Ouest, à savoir, la route Ewo-Boundji, dont 25 km sur 80 sont encore à bitumer et qui constituent un obstacle au mouvement de la population, ainsi que la connexion du département au réseau électrique national.

La réponse du candidat, Denis Sassou-N'Guesso a ces interventions se résume à un mot : engagement. En effet, celui que les partisans désignent par le bâtisseur s’est engagé à achever les chantiers qui n'ont pu l'être, à cause de la crise économique, elle-même engendrée par la baisse drastique des prix des matières premières dont le pétrole. Parmi ces chantiers, figure la route Ewo-Boundji. Et le président candidat de s’interroger : « L’homme qui a vaincu la vasière et le Mayombe peut-il échouer d’achever 25 km de route ? » L’électrification de la Cuvette-Ouest sera aussi effective, grâce à la connexion de ce département au réseau électrique national, selon Denis Sassou-N’Guesso.

S’appuyant sur son projet de société « Ensemble, poursuivons la marche », Denis Sassou-N’Guesso est revenu sur son programme de développement de l’agriculture dont la Cuvette-Ouest est invitée à occuper le peloton de tête. Il a salué le caractère travailleur des populations de ce département, en promettant, entre autres, la relance de la palmerais d’Etoumbi.

Le candidat de la majorité présidentielle est arrivé à Oyo, ce samedi, 13 mars. Il est attendu à Owando, chef-lieu du département de la Cuvette, le dimanche 14 mars, pour un autre meeting populaire, prévu pour lundi, 15 mars.









 








TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.