Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Coronavirus - Afrique : Début d’assouplissement des restrictions sur les voyages touristiques, mais avec prudence, relève l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) dans un rapport


- 1 Juin 2020


World Tourism Organization (UNWTO)
Télécharger le logo

Ainsi que le fait apparaître une nouvelle étude de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le monde a amorcé un lent mouvement de réouverture, à mesure que les destinations assouplissent, avec prudence, les restrictions sur les voyages imposées en réponse à la COVID-19. Alors que l’institution spécialisée des Nations Unies fait paraître ses Directives mondiales pour la réouverture du tourisme, signe du passage à une nouvelle étape pour que le tourisme se relève meilleur et plus fort, 3 % de toutes les destinations mondiales ont maintenant pris des mesures d’assouplissement des restrictions sur les voyages.

L’OMT surveille, depuis le début de la pandémie, l’action mondiale engagée face à la COVID-19. La quatrième édition de son rapport COVID-19 Related Travel Restrictions: A Global Review for Tourism (Restrictions sur les voyages liées à la COVID-19 : tour d’horizon mondial pour le tourisme) paraît aujourd’hui. On y passe de nouveau en revue, en date du 18 mai 2020, les mesures de 217 destinations dans le monde. Il ressort de l’étude que 7 destinations ont assoupli leurs restrictions sur les voyages entrepris à des fins de tourisme international. Parallèlement, plusieurs autres destinations sont engagées dans d’importantes discussions sur la réouverture des frontières.

L’heure reste à la prudence

Le rapport fait observer que 100 % du total des destinations dans le monde maintiennent, sous une forme ou une autre, des restrictions liées à la COVID-19 sur les voyages. De plus, au 18 mai, 75 % gardaient leurs frontières complètement fermées au tourisme international. Dans 37 % de la totalité des cas, les restrictions sur les voyages ont été en place pendant 10 semaines et 24 % des destinations mondiales ont eu des restrictions en place pendant 14 semaines ou plus.

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a déclaré : « L’assouplissement en temps voulu et responsable des restrictions sur les voyages va permettre de retrouver, de manière durable, les multiples bienfaits sociaux et économiques assurés par le tourisme. Cela va contribuer aux moyens d’existence de millions et de millions de personnes dans le monde. Le secteur est un moteur du développement durable et un pilier de l’économie. L’OMT insiste sur le besoin de vigilance, de responsabilité et de coopération internationale à mesure que le monde amorce lentement un mouvement de réouverture. »

L’OMT insiste sur le besoin de vigilance, de responsabilité et de coopération internationale à mesure que le monde amorce lentement un mouvement de réouverture

M. Pololikashvili s’est félicité également de la confiance plus forte à l’égard du secteur mondial du tourisme, faisant remarquer qu’il est prêt à reprendre le chemin de la croissance. Le tourisme a été le plus durement frappé de tous les grands secteurs de l’économie mondiale et l’OMT a pris la tête d’une action concertée. L’Organisation a publié, la semaine dernière, ses Directives mondiales pour la réouverture du tourisme, énonçant les mesures que peuvent prendre les pouvoirs publics et le secteur privé pour accélérer le redressement ces prochains mois.

Le bouclage des États qui dépendent du tourisme

Analysant de plus près les restrictions sur les voyages dans le monde, l’étude de l’OMT montre que plus le tourisme est important pour l’économie de la destination considérée, plus la probabilité est grande qu’elle ait fermé complètement ses frontières. Dans le cas des destinations qui sont des petits États insulaires en développement (PEID), 85 % maintiennent leurs frontières complètement fermées au tourisme.

Toutes les régions de l’OMT ont plus de 65 % de leurs destinations complètement fermées au tourisme : l’Afrique (74 %), les Amériques (86 %), l’Asie-Pacifique (67 %), l’Europe (74 %) et le Moyen-Orient (69 %).

Le rapport COVID-19-Related Travel Restrictions ventile aussi les données par niveau et par type de restriction en place sur les voyages, y compris la prévalence des vols suspendus et les mesures comme l’auto-isolement obligatoire et la quarantaine pour les touristes à leur arrivée. Ce rapport et les éditions antérieures sont consultables sur le site Web de l’OMT

Distribué par APO Group pour World Tourism Organization (UNWTO).


Source : https://www.africa-newsroom.com/press/coronavirus-...