Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d’Ivoire/Journée de l’Enfant Africain : Le Forum des ONG et SOS Violences sexuelles plaident pour la mise en application des recommandations de la CADBE


Alwihda Info | Par - 17 Juin 2020


Amener Le gouvernement à être responsable vis-à-vis des mécanismes régionaux et internationaux de surveillance des droits de l'enfant. Et ce, en informant les médias de l’existence desdits mécanismes et du niveau de mise en œuvre des différentes recommandations.

Tel est l’objectif principal de la célébration de la Journée de l’enfant africain, le 16 juin à la Maison de la presse d’Abidjan-Plateau (MPA). C’était au cours d’un déjeuner de presse organisé par le forum des ONG et des associations d’aide à l’enfance en difficulté et SOS violences sexuelles, avec l’appui technique et financier de Save The Children.

Le secrétaire exécutif du Forum des ONG, Hervé Koffi a d’entrée salué les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre des droits de l’enfant, à travers la prise du décret d’institutionnalisation du Comité interministériel de protection de l’enfant. Il a ensuite indiqué que plusieurs défis restent à relever. Notamment, la non-conformité de certains textes avec les standards régionaux et internationaux. Puis, au niveau de l’effectivité de la gratuité de l’école, au niveau des enfants de la rue, de ceux porteurs de handicap, et des sans extrait de naissance. Ensuite, l’inexistence de  traçabilité du budget alloué à la protection de l’enfant, de même que le code de l’enfant.

Hervé Koffi a enfin plaidé auprès de l’État ivoirien à œuvrer pour le suivi des engagements ratifiés sur le plan international. Mais aussi et surtout, à mettre en application les recommandations faites par la Charte africaine des droits de l’enfant et du bien-être des enfants (CADBE).

Pour sa part, le Président du conseil d’administration (PCA) de SOS Violences Sexuelles, Pr Ossei Kouakou, a souligné qu’il y a une avancée en matière de respect des droits des enfants en Côte d’Ivoire, mais que beaucoup reste à faire. Il a signifié que le gouvernement a pris le pari de faire respecter les droits des enfants, pour mieux les protéger en cette période de Covid-19.
 
Signalons que le Forum des ONG a traduit la CADBE en 7 langues locales, que sont le Moré, le Baoulé, le Yacouba, l’Attié, le Malinké, le Bété et le Wè.

Cette édition 2020 de la Journée de l’enfant africain, marquant le 30e anniversaire de la charte, a été commémorée autour du thème : « Un accès à un système de justice adapté aux enfants en Afrique ». Ainsi, l'Etat de Côte d'Ivoire a sorti pour thème « Respectons les droits des enfants, afin de mieux les protéger en cette période de COVID 19 ».
 

Journaliste, correspondant d'Alwihda Info en Côte d'Ivoire. En savoir plus sur cet auteur