Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Décès d’Idriss Deby : Célestin Bedzigui propose l’organisation d’une nouvelle élection


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 23 Avril 2021

L’homme politique Camerounais, président du Parti de l’Alliance Libérale (PAL) se prononce sur les enjeux de cette tragique disparition du président tchadien, tout redoutant une solution unilatérale qui bafouerait les aspirations du peuple tchadien, par une volonté d'installation au pouvoir d'une dynastie.


DR.
DR.
« Le décès dans les conditions violentes du Président du Tchad, pays voisin commande à l'Africain que nous sommes d'exprimer notre compassion au peuple tchadien pour le traumatisme qui lui est infligé en cette circonstance. Notre souhait est de ne pas voir ce pays frère sombrer dans les affres d'une instabilité ou d'une dislocation à l'exemple de ce qui est survenu au Rwanda ou en Somalie après la fin dans des conditions violentes des régimes Habiarimana et Siad Barre.

La seule voie indiquée pour conjurer un tel risque doit être le strict respect des dispositions constitutionnelles qui confèrent à l'Assemblée Nationale un rôle prééminent dans l’établissement d'un ordre institutionnel apaisé et garantissant le respect de la volonté du peuple tchadien, à travers l'organisation d'une nouvelle élection libre et transparente du Président de la République, sous la supervision de l'Union Africain et le soutien logistique de la Communauté Internationale.

La préparation de cette élection devra être effectuée sur une base élargie et inclusive, sous la coordination conjointe du Président de l'Assemblée Nationale du Tchad et d'un envoyé spécial mandaté par l’Union Africaine, dans un cadre associant l'armée régulière, les groupes armés, la classe politique, les représentants de la société civile et des communautés traditionnelles.

Il serait dommageable pour un retour à la paix et la préservation de la stabilité de la sous- région que soit imposée une solution unilatérale qui bafouerait les aspirations du peuple tchadien et revêtirait les allures d'un pronamancieto militaire aggravé de surcroît par la marque d'une volonté d'installation au pouvoir d'une dynastie.

Si ces recommandations sont prises en considération, la présente épreuve constituera une réelle opportunité politique, pour le Tchad de repartir sur des basses rénovées, pour la sous-région de juguler une menace d’instabilité non-souhaitable dans le monde incertain du Covid-19.

Sa Majesté Célestin Bedzigui,
Président National du PAL- Parti de l'Alliance Libérale du Cameroun »