Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Des statisticiens agricoles en formation à Lomé


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Février 2017 modifié le 15 Février 2017 - 23:46


Des statisticiens agricoles en formation à Lomé
Lomé, le 14 février 2017-Un atelier de formation en statistiques agricoles s’est ouvert ce mardi à Lomé.

L’organisation de cet atelier de formation est une initiative du ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique. Cette rencontre de formation se tient grâce à l’appui de la Commission des Nations Unis pour l’Afrique (CEA).

Les travaux de cet atelier ont été ouverts en présence du ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de l’Hydraulique, Ouro –Koura Agadazi, des statisticiens agricoles ainsi que d’autres acteurs du secteur.

Cet atelier de formation en statistiques agricoles sur l’échantillonnage indirect de l’enquête agricole fait suite aux faiblesses constatées par la Commission des Nations Unis pour l’Afrique (CEA) en la matière. Pour Issifou Seidou SANDA, statisticien à la CEA, ces faiblesses sont liées « aux déficits de formations des agents de la statistique et aux faiblesses des investissements ».

L’objectif est donc de former des statisticiens agricoles pour qu’ils puissent élaborer des données statistiques fiables. Ces dernières devront notamment aider les autorités dans l’élaboration de différents projets dans le secteur agricole.

Présent au premier jour des travaux, le ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de l’Hydraulique a rappelé le rôle essentiel que joue l’agriculture dans le développement du Togo. Avant d’indiquer que des données statistiques fiables devront permettre au secteur de se renforcer. « Cette nouvelle politique devrait permettre des enquêtes  pour la mise en œuvre des projets émanant du programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) », a déclaré Ouro-Koura Agadazi.