Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Enfin, une "opération Cobra" lancée contre l'enrichissement illicite au Tchad


Alwihda Info | Par - 22 Mai 2012 modifié le 22 Mai 2012 - 00:39

N'DJAMENA (Xinhua) - Une opération d'envergure dénommée « Opération Cobra» a été lancée lundi par le ministère tchadien de la Justice et de l'Assainissement public pour lutter contre la mal gouvernance et la déperdition des deniers publics. "L'objectif premier de cette opération est la gestion transparente et efficace des finances publiques en vue de sécuriser davantage le circuit de collecte et des dépenses des recettes publiques", explique la secrétaire générale du ministère de la Justice et de l'Assainissement public, Mme Dinro Irène Orthom.


"Il ne fait aucun doute que malgré les efforts entrepris, notamment à travers le Plan d'Action pour la Modernisation des Finances Publiques, beaucoup reste à faire pour parvenir à de meilleurs résultats, en d'autres termes à une situation assainie qui préserve tout à la fois les intérêts de l'Etat que ceux du contribuable", ajoute-t-elle.

A travers cette opération, le gouvernement veut atteindre deux grands objectifs: sécuriser les circuits de dépenses et de recettes publiques et contrôle de l'exécution des marchés publics.

Il s'agit plus spécifiquement de contrôler la légalité et la régularité des opérations et des décisions administratives concernant la liquidation et le recouvrement des recettes fiscales, douanières, domaniales et cadastrales; contrôler les exonérations fiscales et douanières ainsi que les subventions accordées par l'Etat; contrôler l'exécution des marchés publics et contrôler la légalité et la régularité de l'exécution budgétaire dans certains ministères et établissements publics.

"Notre stratégie est simple: collecter les données, les analyser, agir pour préserver les intérêts de l'Etat et du citoyen. Il faut tout d'abord agir sur les dysfonctionnements mineurs en proposant des mesures correctives qui permettront d'améliorer la gestion des finances publiques", assure Mme Dinro Irène Orthom.

Les résultats des missions de contrôle opérées sur les procédures de liquidation et de recouvrement des recettes fiscales, douanières, domaniales et cadastrales pourront également être utilisés pour l'organisation d'un audit complet du circuit de collecte des recettes publiques.