Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

France : le nouvel ambassadeur du Tchad Kedallah Younous a présenté ses lettre de créances


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Avril 2021


Le nouvel ambassadeur du Tchad en France, Kedallah Younous Hamidi, a présenté lundi à Paris, au chef de l'État français Emmanuel Macron, les lettres de créance l’accréditant en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Tchad auprès de la République française.

L'ambassadeur a transmis, au cours d'un bref entretien qui a suivi la cérémonie, les salutations du président Idriss Déby Itno au Président français Emmanuel Macron ainsi que sa volonté de poursuivre la dynamique de coopération qui existe entre les deux pays.

Tout en saluant l’excellence des relations d’amitié et de fraternité qui existent déjà entre les deux pays, le président français a félicité et souhaité la bienvenue au nouvel ambassadeur, tout en l'invitant à travailler davantage à la consolidation des liens de coopération entre son pays et le Tchad.

Kedallah Younous Hamidi a été nommé par décret du chef de l'État signé le 18 novembre 2020. Il a succédé à Amine Abba Sidick, nommé le 14 juillet 2020 au poste de ministre des Affaires étrangères. 

L'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Tchad en France a juridiction sur l'Espagne, le Royaume Uni, l'Irlande du Nord, le Portugal, la République de Chypre, le Saint Siège, l'État de Malte et l'UNESCO.

Un long parcours dans l'administration publique 

Né à Moussoro vers 1958, Kedallah Younous Hamidi a fait ses études au collège d'enseignement général (CEG) de Moussoro, au lycée Franco-arabe d'Abéché, à l'École nationale d'administration (ENA) du Tchad et à l'Institut international d'administration publique de Paris (IIAP). L'administrateur civil a également fait une préparation militaire supérieure (PMS) à l'école des officiers (classe 76).  

En tant qu'administrateur civil, Kedallah Younous a occupé plusieurs postes de responsabilité : gouverneur de la province du Dar Sila, de l'Ennedi, du Lac, du Ouaddaï, du Chari Baguirmi, du Wadi Fira, du Logone Oriental. Il a également occupé les fonctions de conseiller technique du Président de la République chargé de la communication, conseiller technique du Président de la République chargé de l'administration territoire et des chefferies traditionnelles, ministre de l'Administration du territoire, ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, conseiller technique du Président de la république chargé de la fonction publique et du travail, ministre de la Santé publique, directeur commercial d'Air Tchad, consul général du Tchad à Djeddaa (Royaume d'Arabie saoudite), préfet du Bourkou-Ennedi-Tibesti (BET), préfet du Kanem. 

Au titre des distinctions honorifiques, le chef de l'État l'a élevé au grade de chevalier, officier et commandeur de l'Ordre national du Tchad.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Mai 2021 - 23:11 Le sommet Afrique-France reporté