Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

G5 Sahel : les femmes réclament la parité aux postes décisionnels


Alwihda Info | Par Aristide Djimalde - 22 Décembre 2021


G5 Sahel : les femmes réclament la parité aux postes décisionnels
L'assemblée générale de la plateforme régionale des femmes du G5 Sahel, et la réunion statuaire des ministres en charge du genre et de la femme de l'espace G5 Sahel, ont pris fin le 21 décembre dernier, au Radisson Blu de N'Djamena. « Un Sahel sécurisé de paix et de justice pour un développement équitable, inclusif et durable où le leadership des femmes est affirmé », tel a été le thème central des assises.

La représentante résidente du système des Nations Unies, la coordinatrice régionale de la plateforme G5 Sahel, le représentant du secrétaire exécutif du G5 Sahel, le haut représentant de la coalition pour le Sahel et l'envoyée spéciale de l'Union Africaine, Binta Diop, ont pris la parole pour orienter et encourager les femmes qui ont la charge de mener le combat du développement du continent africain. « Car rien ne peut se faire sans la femme », ont-elles insisté.

La ministre de la Femme, de la Famille et de la Protection de l'enfance du Tchad, Amina Priscille Longoh, a également pris la parole pour énumérer les recommandations : mettre en place un secrétariat technique permanent basé à Nouakchott pour soutenir la plateforme des femmes du G5 Sahel, organiser une table-ronde de mobilisation des ressources pour soutenir le plan d'action de la plateforme des femmes et veiller à l'équilibre homme/femme, dans la répartition des postes nominatifs par pays, au regard de la non représentation des femmes au niveau décisionnel du secrétariat exécutif du G5 Sahel.

Clôturant les activités, le Premier ministre tchadien Pahimi Padacké Albert a rassuré qu'il transmettra fidèlement les recommandations des femmes du G5 Sahel qui sont « légitimes ».