Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Get Into Rugby (GIR) Nord Togo


- 12 Décembre 2019


Fédération Togolaise de Rugby (FTR)

Mise en œuvre du projet à Sotouboua ce mercredi

Le Directeur technique de la Fédération Togolaise de Rugby, Ouro-Koumoni Mahawiya, a donné le ton de la mise en œuvre du projet GIR Nord, ce mercredi 11 décembre à Sotouboua, chef-lieu de la préfecture de Sotouboua (région centrale du Togo, Près de 288 kilomètres au nord de la capitale Lomé).

Lancé le samedi 08 décembre dernier par le président de la FTR, Ludovic Bédinadé, ce projet qui vise à implémenter la pratique du rugby et la développer davantage dans la partie nord du Togo est enfin entrée dans sa phase opérationnelle.

A la tête d’une équipe de quatre (04) formateurs, le Directeur technique national de la FTR a ouvert une grande brèche pour le développement du ballon ovale dans cette localité composée de plus de 22 721 habitants. Deux temps forts ont marqué cette journée de pilotage du projet GIR Nord à Sotouboua.

Immersion des encadreurs et professeurs de sport dans le programme GIR

Les formateurs formés lors du lancement du projet GIR Nord ont formé une douzaine de professeurs de sport, ainsi que des encadreurs de rugby locaux dans la matinée de ce mercredi dans le cadre du GIR Nord. Deux modules majeurs, conçus par World Rugby à la veille des jeux olympiques, ainsi que de la coupe du monde de rugby au Japon, ont été dispensé à ces acteurs locaux.

Concrètement, il a été question « d’une immersion dans le programme Get Into Rugby et de la préparation et l’animation d’une séance rugby selon les trois phases du programme », dixit le DTN de la FTR.

Tour à tour, les barrières et a priori de bon nombre d’acteurs notamment les professeurs de sport de la localité vis-à-vis de la pratique du ballon ovale, perçue comme un sport brutal et hautement dangereux sont tombés au fur et à mesure que les acteurs s’imprègnent des règles, de l’encadrement, et surtout des valeurs que le rugby véhicule.

Ils ont également été à l’école de la préparation et de l’animation d’une séance de GIR, et ont essayé de le mettre en pratique à travers une séance de terrain.

Monstre mobilisation à l’initiation rugby

A l’issue de la formation, plus de 400 élèves, enfants et jeunes dont près de 150 filles, ont activement pris part à une initiation rugby animée par l’ensemble des formateurs de la DTN et des professeurs de sport et encadreurs locaux.

Dans une ambiance bon enfant, de découverte pour bon nombre de jeunes du rugby, les différents encadreurs ont captivé l’attention des cibles à travers huit (08) ateliers à raison de quatre (04) ateliers ludiques et de quatre (04) ateliers rugby. Il s’agit des séquences de « crocodile de la rivière », « microbe », « chat » et « combat de coq », pour les premiers, et de maitrise de ballon, « horloge », apprentissage du plaquage et des séquences de passes à dix (10) pour les derniers. 

Paul Komi, élève en classe de 3ème au CEG Sotouboua Ville I a confié sa joie à l’issue de l’initiation.

« C’est sûr que je reviendrai au rugby. Cela m’a procuré beaucoup de plaisir. En même temps que je fais du sport, j’ai appris des valeurs sociales et humaines ».

Pour un autre, c’est le goûter distribué à la fin de l’initiation qui constitue la cerise attrayante.

C’était également l’occasion pour la foule des grands jours et les élèves du lycée de la localité de demander leur reste. Une chose est sûre, l’histoire est en marche à Sotouboua en matière de développement du rugby.

C’est un sport que je détestais avant car le percevant comme dangereux et brutal. Mais depuis le matin à la formation, je n’ai cessé de découvrir autre chose. Avec le peu de matériel que la Fédération nous a offert en plus, dès ce vendredi mes élèves auront aussi droit à un aperçu et je suis confiant qu’ils adoreront », a conforté

Des actions environnementales ont également été menées par l’ensemble des acteurs durant l’initiation, au terme de laquelle des kits rugby ont été remis par la DTN au Directeur Général du CEG Sotouboua Ville I, et le matériel de base aux professeurs de sport et encadreurs.

Notons que dans le cadre de ce projet, l’équipe conduite par le Directeur technique national sera à kara ce jeudi 12 décembre pour la même implémentation de la pratique du rugby, et qu’une autre équipe fera la même opération à Atakpamé dans la région des plateaux, puis Sokodé, également dans la région centrale. Nous y reviendrons.

Distribué par APO Group pour Fédération Togolaise de Rugby (FTR).

Contact du Presse :
Rugby@APO-opa.org



Source : https://www.africa-newsroom.com/press/get-into-rug...