Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

La Centrafrique est dans la "merde"


Alwihda Info | Par Simon –koitoua - 19 Octobre 2013


Simon –koitoua.
Simon –koitoua.
Et la Centrafrique, pays en crise depuis la conquête du nord par une soit -disant rébellion hétéroclite composée des islamistes et seigneurs de guerres venus du Tchad et du Soudan dont le but est l’annexion de la Centrafrique au mois de décembre 2012. La situation actuel en Centrafrique dépasse notre entendement elle est très, très, très triste, on doit le dire horrible. Nous ne connaissons pas cela c’est du jamais vue, pourquoi Monsieur DJOTODIA et amis nous ont infligé cette humiliation non la Centrafrique ne mérite pas cela ? La Centrafrique est un pays très pacifique, très généreux dans l’accueil des gens. C’est un pays culturellement très, très forte, humble et conservateur dans toutes ses valeurs.

C’était un pays exemple jadis la Suisse d’Afrique et hospitalière envers tous les étrangers qui s’y séjournent. On est tellement surpris qu’on ne sait pas quoi faire. On ne réalise pas encore qu’il s’agit de la Centrafrique. Quand on entend les informations sur les medias : Non, ce n’est pas la Centrafrique le pays de Baganda c’est ailleurs. La Centrafrique est devenue le berceau des islamistes qui terrorisent, tuent, assassinent nos pauvres parents sous le regard bienveillant de l’ancien Président de Ligue Centrafricaine des Droits de l’Homme (TIANGAYE), il est censé défendre cette population mais hélas .A cause de la politique des ventres le peuple est abandonné, martyrisé, il ne sait à quel sain vouer ?

La situation dans le Nord est toujours aussi épouvantable et comment à faire évolué la situation sécuritaire en Centrafrique si la seleka n’est bouter hors du territoire ? La situation dans le Nord –ouest de la Centrafrique n’a pratiquement pas évolué. D’un point de vue humanitaire, on vient de nous informer, faute de la mise en place du corridor, beaucoup de familles n’ont pas reçu de vivre. Et aussi après avoir tué les paisibles populations, les cadavres sont aussitôt jetés dans les fleuves et ou les rivières, ce sont des crimes qui relèvent de la Cours Pénale Internationale afin de diligenter une enquête internationale. Aussi, le droit à l’éducation est inexistant, les écoles ayant fermé. Le droit à la santé est également bafoué par les seigneurs de guerres de la nébuleuse seleka. Il n’y a plus de spécialistes dans les hôpitaux. Les personnes âgées et les personnes atteintes de diabète ou d’hypertension voient leur état de santé se dégrader, faute d’accès à des soins adaptés .Mais ou est la Communauté Internationale ?

Il n’y a plus de liberté de circulation, les gens ne peuvent plus vaquer à leurs occupations quotidiennes. Pour toutes ces raisons, nous pensons que la situation en Centrafrique est horrible et Catastrophique, donc nous nous dirigeons vers l’application de la charia en Centrafrique. Réclamons la démission des autorités actuelles au nom de la paix pour la préservation de la cohésion nationale. En homme politique responsable il devrait démissionner car son coup de force est échec total, qui a mit la Centrafrique dans abime.

Simon –koitoua