Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le PNUD soutient la société civile togolaise avec près de 123 millions de FCFA


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Mars 2017 modifié le 7 Mars 2017 - 23:52


Le PNUD soutient la société civile togolaise avec près de 123 millions de FCFA
Lomé, le 6 mars 2017-Le programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a signé à Lomé le 3 mars une convention de financement avec huit organisations de la société civile.

D’une valeur de 123 millions de francs CFA, ce financement du PNUD s’inscrit dans le cadre d’un soutien aux initiatives communautaires innovantes en vue d’une meilleure gestion durable de l’environnement, des ressources naturelles et de l’amélioration des conditions de vie des populations. Ainsi chaque projet a bénéficié d’une aide allant de 11 à 22 millions de FCFA.

Au total, ils sont 8 associations et ONG à avoir bénéficié de ce fonds qui a pour objectif d’appuyer et d’accompagner les initiatives communautaires pouvant contribuer à la conservation de diversité biologique, la lutte contre les changements climatiques tout en renforçant les moyens d’existence des populations.

Cette signature de convention qui s’est déroulée en présence de la représentante résidente du PNUD au Togo, Mme Khardiata Lo N’DIYA et du Secrétaire Général du ministère de l’Environnement et des Ressources forestières M. SAMA Boundjouw, vient donner un coup de pouce au gouvernement togolais qui a initié de nombreuses actions concrètes en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

Trois principaux paysages ont été pris en compte par ce projet : Bombouaka, le bassin de la Kara et les complexes fluviaux-lagunaires du littoral. La représentante résidente du PNUD au Togo a rappelé que les bénéficiaires devaient maintenant s’atteler à mobiliser les ressources communautaires en vue d’impacter la société togolaise pour l’atteinte des objectifs tel que le prévoit l’accord de convention.

Les bénéficiaires ont remercié le PNUD pour son action en faveur des populations togolaises et ont promis faire bon usage de ces fonds pour de meilleurs résultats. « Les projets ainsi subventionnés vont permettre l’amélioration des conditions de vie des populations », a déclaré Koffi Atri, coordonnateur national du Programme de micro financement du fonds pour l’environnement mondial (PMF/FEM).