Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le Togo accueille les 16e assises de l’Association Africaine des Hautes Juridictions Francophones


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 3 Décembre 2016 modifié le 3 Décembre 2016 - 18:08


Le Togo accueille les 16e assises de l’Association Africaine des Hautes Juridictions Francophones
Lomé, le 2 décembre 2016-Le Togo accueille du 12 au 13 décembre prochain les 16e assises de l’Association Africaine des Hautes Juridictions Francophones (AA-HJF).

L’annonce de cet événement a été faite ce vendredi par le président de la Cour suprême du Togo, Patrice GAMATHO. Ce dernier a informé les médias sur la tenue de ces assises à Lomé, en présence de magistrats de la Cour suprême et de la Cour des comptes mais également du Procureur général de la Cour suprême et de la présidente de la Chambre Ordinaire de la Cour Suprême.

Les 16e assises de l’Association Africaine des Hautes Juridictions Francophones (AA-HJF verront la participation de plusieurs magistrats africains. Elles sont placées sous le thème : «le contemporain administratif dans l’espace : bilan et perspectives». L’objectif principal des assises de Lomé est de promouvoir dans l’espace AA-HJF la justice administrative afin qu’elle réponde aux exigences de l’Etat de droit. « Sont inscrits à l’ordre du jour des assises de Lomé, une réunion du conseil d’administration, une réunion de l’assemblée générale et un colloque international ».

Les travaux de cette rencontre vont se dérouler au conseil d’administration et à l’Assemblée générale. Au menu des travaux, différentes présentations et adoptions des rapports d’activité de 2016 et financier exercice 2015. Ces assises permettront également aux participants de désigner le pays qui accueillera la prochaine édition de cet événement.

Pour rappel, les Cours suprême et des Comptes du Togo sont membres respectifs de l’Association Africaine des Hautes Juridictions Francophones depuis juillet 2006 et décembre 2013. L’Association regroupe plusieurs cours judiciaires suprêmes francophones. Elle participe de l’union des pays membres et promeut l’entente et des actions de coopérations entre toutes les cours.