Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le Togo s’inspire du Rwanda dans le cadre du processus des réformes


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Février 2017 modifié le 17 Février 2017 - 23:01


Le Togo s’inspire du Rwanda dans le cadre du processus des réformes
Lomé, le 17 Février 2017- Le Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) veut s’inspirer de la réussite du Rwanda en matière de réformes politiques et institutionnelles.

A cet effet, le HCRRUN a invité à Lomé des experts rwandais qui y séjournent depuis le 12 février. Ces experts échangent avec l’exécutif du HCRRUN et  les membres de la commission des réformes jusqu’au 19 février.

La rencontre de Lomé s’inscrit dans la même dynamique que l’atelier national d’échanges sur les réformes politiques et institutionnelles organisé en Juillet 2016 par le HCRRUN. Cette fois-ci, pour les responsables du HCRRUN, il s’agit de permettre à la commission chargée des réformes politiques, aux  partis politiques et aux organisations de la société civile de s’imprégner des mécanismes à mettre en place pour aboutir aux différentes réformes souhaitées. Les discussions portent également sur la décentralisation et l’implication des citoyens dans la vie politique.

Pour le premier responsable du HCRRUN, AWA-NANA Daboya, « le Togo peut s’inspirer du Rwanda en matière des réformes institutionnelles, administratifs, et même économiques susceptibles d’aboutir à une meilleure gestion des biens publics ». AWA-NANA Daboya a souhaité l’adhésion des Togolais au processus de réformes en cours, « La construction d’un Etat de droit, le renforcement de l’unité nationale et les différentes réformes à réaliser ne peuvent se faire sans la participation de tous les Togolais ».

Le chef de la délégation Rwandaise  Anastase SHYAKA a  rappelé aux participants les efforts consentis par son pays et qui ont permis d’atteindre les résultats actuels. « C’est l’occasion de partager les expériences du Rwanda en matière de réformes et de gouvernance en termes de  leçons apprises, écueils et défis à relever avec les différents acteurs de la mise en œuvre du processus des réformes au Togo », a-t-il indiqué. Avant de lancer un appel à la réconciliation, « un processus perpétuel qui nécessite la participation de tous ». « C’est la mère de toutes les réussites. Nous devons pardonner, nous donner la main afin de renforcer l’unité national ».