Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POLITIQUE

Le chômage de la jeunesse djiboutienne diplômée


Alwihda Info | Par Filsan Ismael - 5 Avril 2019


Un jeune homme dans une rue à Djibouti. © France 24
Un jeune homme dans une rue à Djibouti. © France 24
Depuis 4 décennies, les régimes djiboutiens n’ont permis de fournir un plan d’emploi pour la jeunesse djiboutienne. Aucune mesure pour pallier au chômage de masse n’a été envisagée. L’actuel ministre de l’emploi et de la formation professionnelle n’est là que pour un chiffrage numérique pour la casque clanique qui gouverne à Djibouti.

Le taux de chômage de la jeunesse en particulier diplômée atteint des proportions inacceptables. Le pays est essentiellement composé de 65% de jeunes de moins de 30 ans selon les organisations internationales.

Parallèlement le taux de chômage des jeunes culmine 65% de la population active. Entassés comme des sardines dans une petite pièce avec des parents chômeurs aussi, un avenir est devenu inenvisageable pour la jeunesse djiboutienne. Aujourd’hui encore, des milliers de jeunes croupissent à la sinistre prison Gabode pour le seul motif d’avoir fait valeur leurs droits à l’emploi.