Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Tchad: Des candidats à l’immigration interceptés à Bokoro


Alwihda Info | Par - 26 Novembre 2012 modifié le 28 Novembre 2012 - 15:07

Vu l’instabilité qui prévaut en ce moment en Libye, les autorités tchadiennes n’encouragent pas les candidats à l’émigration. La Libye compte plus de huit cent mille tchadiens avant les événements.



51 personnes dont une trentaine des enfants ont été interceptées dans la ville de Bokoro. Les personnes de nationalité tchadienne, entassées dans un vieux camion, sont en partance pour la Libye. Le gouverneur de Bokoro, M. Abdoulaye Abakar, a déclaré à la presse, jeudi, que les autorités empêchent ce type de trafic pour éviter aux gens de souffrir surtout que parmi les candidats il ya des enfants et des femmes. Les Tchadiens ont subi des atrocités lors des événements de la Libye. Ils sont accusés à tors de soutenir le régime de Kadhafi.
Vu l’instabilité qui prévaut en ce moment en Libye, les autorités tchadiennes n’encouragent pas les candidats à l’émigration. La Libye compte plus de huit cent mille tchadiens avant les événements. Plus de 200 000 ont fui les combats et une partie importante n’a pas réussi à se réintégrer au Tchad. Découragée par les tracasseries administratives et en l’absence d’une politique encourageante de réinsertion, elle a préféré reprendre le chemin de l’exil, malgré tous les risques que cela engendrerait.

Sadam Ahmat
Rédaction d'Alwihda Info. En savoir plus sur cet auteur