Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Le CAP-SUR se veut ambitieux à l'issue de son congrès


Alwihda Info | Par AHMAT BRAHIM - 17 Décembre 2017 modifié le 17 Décembre 2017 - 10:43


Le président du CAP-SUR a tenu à informer les militants que “grâce au concours de la diaspora, le parti aura son journal en ligne dans les jours à venir pour porter message de la République”.


Le Cadre d'Action Populaire pour la Solidarité et l'Unité de la République (CAP-SUR) a tenu son premier congrès ordinaire ce samedi 16 Décembre 2017 dans les locaux de l'hôtel étoile de Gassi dans le 7 arrondissement de la ville de N'Djamena. Le CAP-SUR est dirigé par son président fondateur, l'ancien premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji.

Le CAP-SUR est né un 13 juillet 2015 dans l'optique d'enrichir le paysage politique national tchadien.

Les circonstances à laquelle ce jeune parti a été créé fait expérimenter la maxime “aux âmes biens nées, la valeur n'attend pas le nombre des années”. C'est ainsi que l’on peut remarquer que dans toutes les contrées du Tchad, le slogan du parti reste le même : “l'heure a sonné”.

 

La tenue de ce premier congrès ordinaire intervient à la suite des deux précédentes sessions extraordinaire qui ont consacré une effectivité de cette formation politique.

De Montréal à Paris en passant par New-York et Washington, de Yaoundé à Ouagadougou en passant par Lagos, les militants de la diaspora ont activement encouragé le parti dans sa lutte.

Le président du CAP-SUR a tenu à informer les militants que “grâce au concours de la diaspora, le parti aura son journal en ligne dans les jours à venir pour porter message de la République”.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Février 2018 - 10:27 Tchad : nominations par décret