Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Le code du journaliste et le pseudo du HCC


Alwihda Info | Par - 14 Décembre 2012


Le projet sur la presse fait l'objet de multiples critiques, cependant, le Haut Conseil de Communication a évité d'aborder le sujet. Pour d'autres, la réforme souhaitée par le gouvernement est légitime au vu des "débordements".


Crédits photos : http://sf.france-science.org
Crédits photos : http://sf.france-science.org
N'DJAMENA (Tchad) - Le code du journaliste tchadien était hier au centre d'une séance de travail entre le Haut conseil de la communication (HCC) et l’Observatoire de la déontologie et de l’éthique des médias au Tchad (ODEMET).
 
Dans une interview à paraître la semaine prochaine, la vice-Présidente du Haut Conseil de la Communication, Achta Damane accorde un entretien à Alwihda Info où elle évoque notamment le cas des journalistes, le manque de formation, l'évolution du prix de l'excellence en journalisme, ou encore la maison des médias.
 
Le projet sur la presse fait l'objet de multiples critiques, cependant, le Haut Conseil de Communication a évité d'aborder le sujet. Pour d'autres, la réforme souhaitée par le gouvernement est légitime au vu des "débordements".
 
S'agissant de la riposte de l'institution face aux critiques et son silence sur les difficultés de la presse tchadienne, Achta Damane estime que "le HCC ne peut pas être indifférent aux questions de la presse dans notre pays, puisque sa mission première est justement de réguler les médias" (...)  Suivre l'entretien intégral de Achta Damane la semaine prochaine



Dans la même rubrique :
< >

Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)