Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Une organisation de la presse appelle le ministère public à éviter des arrestations arbitraires


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Novembre 2017 modifié le 17 Novembre 2017 - 23:36


Le Patronat de la Presse Tchadienne (PPT) exhorte les juges à exercer leur métier en toute liberté de conscience professionnelle au nom du peuple tchadien.


Palais de justice à N'Djamena. crédits photo : sources
Palais de justice à N'Djamena. crédits photo : sources
Le Patronat de la Presse Tchadienne (PPT), dans un communiqué de presse en date du jeudi 16 novembre 2017, signé de son chargé des relations publiques Allafi Amadou, informe l’opinion nationale et internationale qu’après 29 jours de détention arbitraire, le directeur de publication du Journal Le Visionnaire, Allanhdoum Juda a été libéré ce jeudi 16 novembre 2017.

Il avait été accusé par le procureur de la république d'usurpation « de titre et fonction de journaliste », pourtant il est un journaliste professionnel. Il a été libéré ce jeudi suite à une audience publique après délibération du tribunal.

Par ailleurs, l'organisation de la presse tient à remercier toutes les organisations faitières de la presse, de défense des droits de l’homme, des artistes et le collectif de la presse. Elle appelle le ministère public à se procurer la loi 17/PR/2010 portant régime de presse au Tchad pour éviter des arrestations arbitraires. Le Patronat de la Presse Tchadienne (PPT) exhorte les juges à exercer leur métier en toute liberté de conscience professionnelle au nom du peuple tchadien.