Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : dix partis politiques suspendus par les autorités


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Février 2018 modifié le 7 Février 2018 - 20:54



Le ministre de la sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir. Alwihda Info
Le ministre de la sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir. Alwihda Info
Un arrêté du ministre de la sécurité publique, Ahmat Bachir, a suspendu plusieurs partis politiques de l'opposition (APR, MCD, PPRDT, UNDS, MANID TCH, PPUD, MNRT, PDPT, PJD, RTL) pour une durée de deux mois, selon une copie du document obtenu par Alwihda Info.

Les autorités reprochent à ces dix partis rassemblés au sein des groupements ADO, COPRAT, CCPPOD et CPOMO d'avoir "violé l'arrêté du 30 janvier 2018 portant interdiction d'une marche du 6 février 2018 (hier), incitation à la violence et troubles à l'ordre public".

Le ministère en charge de la sécurité publique informe que "les locaux de ces partis politiques sont fermés durant le délai imparti."