Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : l'Amicale des enseignants scientifiques contractuels hausse le ton


Alwihda Info | Par Georges LAWANE - 3 Janvier 2022


L'Amicale des enseignants scientifiques contractuels a dénoncé la mauvaise volonté du gouvernement de respecter le pacte social conclu avec les partenaires sociaux le 4 octobre dernier dans un communiqué de presse diffusé le 29 décembre 2021.


Ce pacte prévoyait le paiement des arriérés de salaires à hauteur 50% en octobre et 50% en décembre 2021 ainsi que la finalisation du reversement à la fonction publique au plus tard en décembre 2021.

D'après Djiraïbe Kosmadji, rapporteur adjoint de l'Amicale des enseignants scientifiques contractuels, malgré les multiples préavis donnés, aucune de ces revendications n'a été traduite en actes. Des propositions ont été faites pour éponger les arriérés de salaires notamment le payiment graduel des arriérés depuis leur prise de fonction en octobre 2019, en vain.

L'Amicale des enseignants scientifiques contractuels a déploré l'attitude des syndicats qui se disent être au devant des revendications mais qui, par la signature de ce pacte, semblent faire un jeu de tontine avec le gouvernement. 

Pour l'Amicale des enseignants scientifiques contractuels, si le gouvernement entend aller au dialogue, il doit songer à apaiser les cœurs meurtris et l'injustice, puis tenir à ses engagements afin de préserver la paix sociale.

L'Amicale exhorte le gouvernement à signer leur arrêté de reversement et de payer les arriérés de salaires dans un délai de 72 heures, conditions sine qua none pour la reprise des cours en janvier 2022.

Passé ce délai, si l'une de ces revendications n'est pas prise en compte, l'Amicale entend passer à des actions de grande envergure pour arracher ce qui lui revient de droit.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)