Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la CNDH condamne « l’acte de barbarie » perpétré au village de Sandana (Moyen-Chari)


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Février 2022



Dans un communiqué de presse, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) « porte à la connaissance de l’opinion que des événements d’une gravité extrême se déroulent actuellement dans le village de Sandana, situé dans la sous-préfecture de Koumogo, au Moyen-Chari ».

En effet, un éleveur y a été victime d’un accident mortel sur sa moto. A cette occasion, les autorités locales, ainsi qu’un Imam se sont, tout de suite, rendus sur le lieu de l’accident et ont établi le constat que la mort de l’éleveur était accidentelle.

Contrairement à cela, indique la CNDH, les membres de la communauté du défunt éleveur, non convaincus de la cause accidentelle de la mort de leur proche, ont plutôt annoncé un assassinat. Ils ont ainsi investi le village de Sandana, non sans tirer des coups de feu, blessant au passage plusieurs personnes et occasionnant un nombre important de morts parmi les villageois.

Face à cette situation, « la CNDH condamne avec énergie cet acte de barbarie et appelle les plus hautes autorités à prendre leurs responsabilités, pour faire cesser au plus vite ce massacre qui risque de dégénérer en un conflit intercommunautaire, et traduire en justice les responsables des pertes en vies humaines et des blessés ».



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS