Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le CLOJ-T lance une caravane de la paix et de la cohabitation pacifique


Alwihda Info | Par Georges LAWANE - 5 Décembre 2021


Le Comité des leaders des organisations des jeunes du Tchad (CLOJ-T) a animé un point de presse ce 04 décembre 2021 relatif au lancement officiel de la caravane de la paix et la cohabitation pacifique entre les fils du Tchad.


Le président du CLOJ-T, Gna-guele Fetouin, a souligné que le Tchad est aux péripéties de sa marche politique, et a connu plusieurs soubresauts qui ont marqué négativement les bases de la fondation d'une République socialement juste et institutionnellement solide favorisant un développement politique, économique, culturel et social.

Ces soubresauts, nés de la volonté des uns et d'autres pour la recherche exclusive du pouvoir et sa patrimonialisation,  ont conduit le Tchad, durant des années dans la haine tribale, ethnique, religieuse, l'égoïsme, le clanisme, le tribalisme, le népotisme, la discrimination et l'exclusion des compatriotes dans la gestion des affaires étatiques, a-t-il ajouté.

Les conséquences de ces soubresauts ont institutionnalisé des attitudes et considérations de méfiance systématique mais très souvent subjectives dans les rapports sociaux et politiques rendent difficile, la cohabitation et cohésion sociale entre les citoyens, dit-il.

Pour Gna-guele Fetouin, le CLOJ-T a constaté des multiples crises affaiblissant les institutions de la République et fragilisant la cohésion sociale. Notamment la situation des diplômés sans emploi, l'insécurité permanente, la croissance de l'exode rural, la traite des personnes puis les conflits liés à l'accès et l'utilisation des ressources agro-pastorales et estime engager une caravane de la paix et de la cohabitation pacifique entre les fils du Tchad.

Le CLOJ-T a lancé un appel aux acteurs politiques, religieux, chefs traditionnels, politico-militaires et aux partenaires pour la facilitation et l'instauration d'un dialogue sincère. Sans oublier les tchadiens à enterrer la hache de guerre.

Le CLOJ-T a interpellé le gouvernement de transition sur le caractère laïc de la République et a exhorté les leaders des organisations et les jeunes à être vigilant afin de préserver les milieux associatifs jeunes, loin de toutes manipulations et instrumentalisations politiciennes, religieuses et ethniques.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)