Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "on a une famine à nos portes. Il faudrait vraiment agir" (Djimet Clément Bagaou)


Alwihda Info | Par Georges LAWANE - 9 Novembre 2021


Le conseiller national au CNT, Djimet Clement Bagaou, a mis en garde le 8 novembre contre une famine qui guette le Tchad suite à la mauvaise pluviométrie ou les inondations de cette année. Il s'est exprimé lors de l'interpellation du ministre des Finances et du Budget au Palais de la démocratie.


Tchad : "on a une famine à nos portes. Il faudrait vraiment agir" (Djimet Clément Bagaou)
"On a, à nos portes, peut être une famine parce que là, la récolte n'était pas bonne et vu ce qui est en train de se passer...", a déclaré Djimet Clement Bagaou.

Le ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin, a assuré que des dispositions sont prises afin de contenir la situation.

"Il faudrait vraiment agir dans l'urgence car sur le terrain, c'est sérieux. On ne doit pas attendre jusqu'à juin avant de venir au secours de nos populations", a prévenu Djimet Clement Bagaou.

Le 26 septembre, le président du Conseil militaire de transition (CMT), Mahamat Idriss Deby, a lancé un appel solennel à la Communauté internationale pour une mobilisation accrue en faveur de l’Afrique en général, et des pays du Sahel confrontés à des multiples défis qui exacerbent les souffrances des populations. Il s'est exprimé dans une déclaration prononcée à l'occasion du sommet mondial sur les systèmes alimentaires.

Le Tchad a élaboré une feuille de route pour concrétiser son adhésion et son engagement qui vise d’ici 2030 à libérer le Tchad de la faim et de la malnutrition à travers des investissements dans les pistes d’actions retenues, entre autres : renforcer la résilience des ménages et des communautés les plus vulnérables face aux crises et aux catastrophes ; promouvoir des régimes alimentaires nutritifs et sains pour tous ; et promouvoir l’autonomisation des jeunes et des femmes dans les systèmes alimentaires.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)