Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Un Gouvernement d'Union Nationale libyen voit le jour à Skhirat


Alwihda Info | Par Farid Mnebhi - 9 Octobre 2015

L'annonce en a été faire par le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l'ONU pour la Libye et Chef de la Mission d'Appui des Nations-Unies en Libye (MANUL), Monsieur Leon Bernardino le 09 octobre 2015 ;



C'est enfin fait ! La Libye s'est dotée d'un gouvernement d'Union Nationale incluant toutes les parties libyennes sans exclusive.
L'annonce en a été faire par le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l'ONU pour la Libye et Chef de la Mission d'Appui des Nations-Unies en Libye (MANUL), Monsieur Leon Bernardino le 09 octobre 2015 ; une annonce tant attendue par le peuple libyen et la communauté internationale qui restaurera la paix, la stabilité et la sécurité dans la région mais aussi qui sera un vecteur pour une lutte efficace contre le terrorisme.
Toutes les parties libyennes sont tombées d'accord pour que Gouvernement soit dirigé par Fayez El Sarraj, assisté de trois vice-Premiers Ministres à savoir, Ahmad Meitig, Fathi El Mejbri et Moussa El Koni.
Ce grand pas vers la réconciliation inter-libyenne a pu être franchi grâce aux efforts déployés par le Maroc qui a joué un rôle décisif dans tout le processus de négociations et de rapprochement des points de vue entre les parties en conflit.
La déclaration de Monsieur Leon Bernardino lors de l'annonce de cet accord est en la parfaite illustration et je le cite "On est tous d'accord, la communauté internationale et les participants au dialogue, sur le rôle principal du Royaume du Maroc, comme pays hôte, dans le succès de ces négociations. Le Maroc a joué un rôle important non seulement pour faciliter et accueillir nos réunions, mas bien beaucoup plus", en exprimant ses remerciements à Sa Majesté Le Roi.
Cet accord de Skhirat prouve, si besoin est, que Maroc est un pays écouté et respecté et surtout que l'Algérie n'est jamais intervenue, de près ou de loin, dans ce processus, si ce n'est pour le saboter ; des éléments terro-polisariens ne sont-ils pas présents en Libye pour entretenir la violence terroriste ?
Faid Mnebhi.