Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Au Caire, le chef de l’Etat renforce les liens de coopérations entre le Togo et l’Egypte


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 22 Février 2017 modifié le 22 Février 2017 - 21:25


Au Caire, le chef de l’Etat renforce les liens de coopérations entre le Togo et l’Egypte
Lomé, le 21 Février 2017- Le chef de l’Etat Togolais Faure Gnassingbé a effectué du 16 au 18 février dernier, une visite d’amitié et de travail en Egypte.  La visite du président de la République s’inscrivait dans le cadre du  renforcement des liens de coopération et d’amitié entre le Togo et l’Egypte.

Pour cette visite du chef de l’Etat en terre égyptienne, Faure Gnassingbé et son homologue égyptien Abdel Fattah Al-Sissi se sont entretenus sur la situation du continent, la lutte contre le terrorisme et les problèmes au Moyen- Orient. Les deux personnalités ont profité aussi de l’occasion pour revisiter la coopération bilatérale qui existe entre leurs deux pays.

En effet depuis plusieurs années, le Togo et l’Egypte entretiennent des liens de coopération dans divers domaines notamment la sécurité, et la lutte contre le terrorisme. L’Egypte finance des projets dans les secteurs maritimes et des infrastructures à travers l’aide publique ou le secteur privé.

Dans le cadre de cette coopération, le directeur général du Port Autonome de Lomé, le contre-amiral Fogan Adegnon, et l’ambassadeur d’Egypte au Togo, Karim Shérif ont signé en novembre 2016 un mémorandum d’entente portant sur le secteur maritime et celui des transports. Le mémorandum signé englobe plusieurs axes de coopération maritime entre le Togo et l’Egypte. Le document porte sur le renforcement des questions maritimes, des capacités humaines et techniques. Il renforce les liens de coopération entre le port Autonome de Lomé et les ports d’Egypte. Grâce à ce mémorandum, les deux pays échangent des informations sur le trafic maritime.

Le Togo peut également bénéficier dans le cadre de ce mémorandum du savoir-faire de l’Egypte dans la formation des ressources humaines. L’Egypte a d’ailleurs dépêché à Lomé l’année passée le doyen de la faculté de recherche maritime et le doyen de la faculté d’ingénierie maritime de l’Université du Caire pour échanger avec les autorités togolaises. Cette coopération maritime permet aux jeunes togolais de bénéficier d’une formation dans le domaine portuaire. L’Egypte compte surtout établir une ligne maritime directe avec l’Afrique de l’Ouest en général et le Togo en particulier.

Le Togo reçoit aussi un appui de l’Egypte dans le secteur agricole, de l’éducation ainsi que dans la réalisation des projets de développement. Dans le domaine de l’urbanisme et de l’habitat, l’Egypte s’est engagée à assurer un appui technique et financier au Togo dans la construction des logements sociaux et de l’amélioration du cadre de vie des populations. Dans le secteur de la santé, l’Agence Égyptienne pour le développement s’active pour aider le Togo à mettre en place, l’Institut national de recherche sur le cancer, notamment la prise et le traitement du cancer des enfants.

La récente visite du chef de l’Etat en Egypte a donc permis de renforcer les liens existants entre les deux pays. Une coopération vieille de plusieurs années et qui s’inscrit dans une dynamique d’accompagnement et de développement entre les deux pays.