Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Cameroun:Qui orchestre vraiment les dernières manipulations à Nexttel ?


Alwihda Info | Par - 18 Octobre 2018 modifié le 18 Octobre 2018 - 14:25

Récemment, certains journaux ont cité les sources de Bestcam, l’actionnaire minoritaire de la joint venture Viettel Cameroun SA, accusant l’actionnaire majoritaire Viettel Global d’être à l’origine des troubles au sein de cette compagnie. La réalité est que l’auteur de cette accusation ridicule est également le ‘’metteur en scène” de tous les actes de sabotage des opérations journalières de cette joint venture de télécommunication.Notre enquête.


Baba Ahmadou Danpullo
Baba Ahmadou Danpullo
Une des accusations les plus déraisonnables est que les Vietnamiens se passent délibérément de la présence des employés locaux. En réalité, ce sont la compagnie Bestcam et son représentant suprême, M. Baba Ahmadou Danpullo, également président du conseil d’administration de la joint venture, qui ont pris des décisions inexplicables en ignorant le status de dirigeant légal du Directeur Général vietnamien. Il faut rappeler que l’investisseur Vietnamien possède 70% des actions.
 
            Nos investigations ont montré que M. Danpullo cherche à donner au vice DG de la joint venture, M Bayi Moise Bienvenu, accrédité par Bestcam, le plus haut pouvoir de direction dans la compagnie. Grâce à la décision, obtenue dans les conditions obscures, de la cour locale, ce vice directeur général peut valider les papiers administratifs tout comme le DG et en plus, il peut se passer du DG en demandant la signature du président du conseil d’administration. Il s’agit d’un acte illégal, bafouant les principes des règlements de la compagnie, signés par M. Danpullo lui même; violant les pratiques des affaires et allant à l’encontre des principes et efforts du gouvernement camerounais en matière d’investissement.
 
            Le vice DG, ou quelqu’un plus haut placé que lui, a nommé de façon unilatérale les postes importants comme directeur de vente et de marketing, chef du service de IT, mobiliser à son gré le personnel, sans demander l’avis du DG ni l’actionnaire majoritaire. Le notaire local a noté le fait que le partenaire local a changé de serrures, chassé le chef du service d’achat vietnamien de la compagnie, en dépit des ordres du DG.
 
            Le 11 septembre 2015, nombre d’employés vietnamiens ont été rapatriés contre leur volonté car leurs demandes de visas ont été refusées sous les prétextes mystérieux. Jusqu’à ce jour, ni l’autorité consulaire, ni la compagnie Bestcam ne donne des explications raisonnables pour ces actes illégaux.
En Août 2015, ils ont échoué quand même dans un effort d’expulser un autre groupe d’employés vietnamiens. En ce qui concerne d’autre employés vietnamiens, Bestcam a causé beaucoup de difficultés pour empêcher la compagnie de signer le contrat de travail ou d’accomplir les procédures d’enregistrement administratives. Par conséquent, nombreux sont des employés vietnamiens qui ne possèdent pas de contrat de travail pour se faire enregistrer auprès du ministère du travail. M. Danpullo est la seule personne ayant droit de signer les lettres de demande de visa pour les travailleurs vietnamien et il a accompli brillamment la “tâche” de faire obstacle aux demande de visa de ces derniers.
 
            Le président du conseil d’administration a dit qu’à Nexttel, les travailleurs vietnamiens dominent la compagnie. En réalité, 94% des travailleurs sont camerounais et occupent 85% des postes importants et tant encore à augmenter. Lors de ce différend, les postes de dirigeant, occupés par le personnel de Bestcam, ont paralysé les activités de la compagnie dans le service de vente et de comptable. Récemment, sous l’arrangement et la direction d’une force non identifiée, un groupe de travailleurs dans quelques branches de Nexttel a entrepris des activités d’encaissement et de dépense non conforme aux procédures de la compagnie, ce qui place la dernière devant le risque de perte de contrôle financier.
 
            Le président du conseil d’administration a demandé des dépenses déraisonnables à la compagnie. Suite à une réponse négative, il commence à saboter les activités de la compagnie que lui même s’est engagé de construire ensemble avec le partenaire vietnamien. Ainsi, il a demandé un paiement de 100 million FCFA pour le financement d’une campagne politique lors de l’élection générale. Ce fait a créé une mauvaise réputation sur la légitimité de l’actuel gouvernement. Pire, à travers un complot politique, par voie diplomatique, il a demandé une dépense de 92,8 milliards de FCFA en raison de lobbying pour obtenir l’autorisation pour le service 2G et 3G de Nexttel.
            Cette somme à la fois colossale, illégale et ne peut être enregistrée au service comptable a été validée par KPMG, la compagnie qu’il a payée. Cette dépense démesurée a été utilisée comme pression pour évincer Viettel Global de la jointe venture. Il est à noter que KPMG est l’agence de conseil pour Viettel Cameroun SA en terme de taxe. Ce qu’a fait KPMG dans cette affaire a violé le principe de non conflit d’intérêt.
            Il faut se baser sur le succès de Nexttel, un opérateur qui joint le marché depuis 4 ans, pour apprécier la contribution du partenaire vietnamien. Il s’agit du nombre de 4,5 million d’abonnement, avec l’infrastructure la plus grande qui permet de couvrir presque tous les parties la plus reculées de ce pays. En ce qui concerne le service 2G 3G, le record de la plus grande vitesse et du plus bas prix appartient évidemment à ce prestataire de service. Ceci a apporté beaucoup de bénéfices pour les utilisateurs. La compagnie a reçu 3 prestigieux prix d’Ascom : “meilleur prestataire de service 2015” “meilleur fournisseur d’internet” “meilleur application de télévision en ligne 2016”.
 
            Cette compagnie emploie actuellement 100 000 personnes, de façon directe et indirecte et  organise de nombreuses activités d’intérêts publiques pour les camerounais. Le programme Healthcare offrant le soin médical à plus de 15 000 démunis du pays en est un exemple typique.
 
            Ces bienfaits devraient être maintenus et multipliés. Or, les dernières ingérences, manipulations survenues au sein de Nexttel vont certainement à l’encontre des objectives initiales et portent atteinte aux intérêts du peuple camerounais. On peut se demander : quel est le vrai but de l’acte d’élimination de Vietttel Global et de reprise de 201 milliard de FCFA ? Est-ce que Baba Ahmadou Danpullo et Bestcam veulent  profiter des investissement vietnamien pour servir ses intentions politiques  et ses intérêts personnels?

Ismael Lawal
Correspondant d'Alwihda Info à Yaoundé, Cameroun. +237 695884015 En savoir plus sur cet auteur