Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Des parlementaires togolais outillés sur le droit à l’alimentation


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 9 Novembre 2016 modifié le 9 Novembre 2016 - 09:28


Des parlementaires togolais outillés sur le droit à l’alimentation
Lomé, le 8 novembre 2016-Un atelier de travail de deux jours réunissant des députés de l’Assemblée nationale et des responsables de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) s’est achevé ce mardi à Lomé.

La tenue de cet atelier a été effective grâce au ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique avec l’appui technique et financier de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture. Il a été organisé à l’endroit des députés membres des commissions Agro-pastorale et aménagement du territoire, Droits de l’Homme et lois constitutionnelles, Législation et administration générale.

Pour cette rencontre placée sous le thème : « Intégrer le Droit à une alimentation adéquate et la bonne gouvernance dans les politiques, législations et institutions nationales », il s’agissait d’entretenir les parlementaires sur les techniques d’élaboration d’une loi-cadre relative à l’alimentation. La rencontre a également permis aux députés de bien cerner leur rôle dans la défense du droit à l’alimentation et « de l’intégrer dans les politiques publiques du Togo ».

Pour le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique, « Une fois garanti par la constitution et par une loi, ce droit à l’alimentation est un outil dont le mécanisme mérite d’être maîtrisé pour favoriser les actions en vue de sa réalisation concrète et progressive ».

Cette rencontre a aussi permis aux députés de cerner les contours du concept droit à l’alimentation, son importance et le processus devant conduire à l’élaboration d’une loi-cadre en ce sens, selon les responsables de la FAO. L’organisation de cet atelier s’inscrit dans la politique de développement du gouvernement qui veut à tout prix répondre aux besoins sociaux de la population. Pour cela, les autorités togolaises continuent d’intensifier leurs actions dans la lutte contre la pauvreté sur toute l’étendue du territoire.

Créée en 1945, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture accompagne les pays dans la lutte contre la faim, l'insécurité alimentaire et la malnutrition. En plaidant pour une intégration du droit à l’alimentation dans les politiques publiques, la FAO veut accompagner le Togo dans son progrès social et économique.