Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Faure Gnassingbé participe à la 22ème Conférence de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Novembre 2016 modifié le 15 Novembre 2016 - 14:35


Faure Gnassingbé participe à la 22ème Conférence de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques
Lomé, le 14 novembre 2016-Le Chef de l’Etat, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, est depuis ce lundi au Maroc, où il participe à la 22ème Conférence de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) qui se tient à Marrakech, du 7 au 18 novembre 2016 sous le thème «COP22, COP D’ACTION».

Ce grand rendez-vous est destiné à préparer et organiser la mise en marche du pacte mondial de lutte contre le réchauffement climatique dont les objectifs ont été fixés dans l’Accord de Paris. Le chef de l’Etat togolais prendra notamment part à la session de haut niveau le mardi 15 novembre 2016, qui offre une tribune pour les déclarations des dirigeants.

Au cours de son séjour marocain, Faure Gnassingbé aura des entretiens bilatéraux et des échanges avec plusieurs personnalités dont le Secrétaire général sortant des Nations unies, M. Ban Ki MOON. Le 19 septembre dernier, le chef de l’Etat avait signé l’Accord issu de la COP21 ; un corpus universel et juridiquement contraignant autour d’un programme de 17 objectifs et d’une stratégie pour lutter contre les changements climatiques. A cette occasion Faure Gnassingbé avait réitéré le souhait qu’une attention particulière soit portée à l’initiative africaine sur les énergies renouvelables.

Lors de la 21ème Conférence des Nations Unies sur le climat, tenue en décembre 2015 à Paris, la délégation officielle du Togo avait été saluée pour son rôle constructif dans les négociations. Le Togo a depuis accentué ses efforts dans la lutte contre le changement. Bien que le pays ne soit pas un grand pollueur, (le Togo représente ... 0,02% des émissions mondiales), il continue ses actions considérables pour se conformer aux prescriptions des Accords et éviter les dégâts des changements climatiques, déjà perceptibles dans le pays.

Les mesures prises par le Togo dans le cadre de lutte contre les changements climatiques se situent à deux niveaux: l’adaptation qui consiste à mettre en place des mesures pour pallier aux effets des changements climatiques et l’atténuation dont le but est de prendre des mesures en vue de réduire ou éviter les émissions de gaz à effet de serre ou pour absorber une quantité de ces gaz.