Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

La force et la police de la MINUSCA font le bilan de leur contribution a la sécurisation des élections du 27 décembre


- 31 Décembre 2020


United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA)
Télécharger le logo

La Force et la Police de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) ont dressé mercredi un premier bilan de leur contribution à la sécurisation du double scrutin du dimanche 27 décembre, soulignant que leur appui aux forces de défense et de sécurité centrafricaines a permis de faire échec aux groupes armés d’empêcher la tenue des élections.  

Au cours de la conférence de presse de la Mission à Bangui, le Chef de la composante Police de la Mission, le Général Pascal Champion, s’est félicité de la bonne tenue du double scrutin du dimanche 27 décembre, tout en reconnaissant quelques disfonctionnements dans le déroulement des votes dû aux troubles créés par les groupes armés. « Je suis heureux et fier d’avoir été l’un des acteurs des élections en Centrafrique. Pour moi, c’est la victoire du peuple et des électeurs centrafricains. Nous avons perdu quelques batailles en Centrafrique, sur les 623.000km2, mais la ‘guerre’ pour mener à bien les élections de dimanche a été gagnée », a-t-il dit. 

Concernant les prochaines étapes de la sécurisation du processus électoral, le Général Champion a indiqué que « la MINUSCA a commencé à engager l’analyse des dernières semaines, pour réajuster ses dispositifs et être encore sur la même ligne de performance de réussite pour la suite du processus ». Le Chef de la composante Police a reconnu que la sécurisation de ces élections s’est faite au prix des vies des casques bleus et des forces de défense et de sécurité intérieure centrafricaines qui ont été emportées. 

Ce responsable a précisé que les casques bleus vont continuer leur travail dans le cadre du plan intégré de sécurisation des élections, en appui aux forces de défense et de sécurité intérieure centrafricaine. « Quand on tire à l’arme lourde sur les casques bleus, quand on tue des casques bleus, ce sont des choses qui semblent nous affaiblir ponctuellement à un moment donné, mais notre travail, c’est de passer au-dessus de ces défis, de ces drames, pour continuer à mener la mission », a-t-il rassuré.  

De son côté, le porte-parole de la Force de la MINUSCA, le Lieutenant-Colonel Abdoul Aziz Fall, a salué le travail abattu par les casques bleus et leurs partenaires des forces de défense et de sécurité intérieure centrafricaine, avant et pendant le jour du vote. « Si la MINUSCA, avec ses différentes composantes n’avait pas agi, il n’y aurait pas eu de vote dans plusieurs localités, car il a eu des interventions déterminantes des casques bleus pour bloquer les avancées des groupes armés, et où les casques bleus ont donné leur vie, en empêchant ces éléments armés d’aboutir à Bangui », a-t-il dit.  

Le Lieutenant-Colonel Abdoul Aziz Fall a également souligné que les casques bleus sont à pied d’œuvre pour la suite du processus électoral. « En ce moment, les opérations de soutien au rapatriement des urnes et plis scellés sont en cours, et la MINUSCA est en charge du transport depuis les 127 démembrements identifiés vers les centres de traitement de l’ANE à Bangui, en liaison avec les personnels de l’ANE et des FSI/FACA. La Force a fourni des escortes, et un appui aérien à ces opérations », a-t-il annoncé. Il a par la même occasion « salué la bravoure de la population qui a su surmonter les intimidations pour se rendre aux urnes, et a fait preuve d’une résilience remarquable pour y revenir et voter lorsque les votes furent momentanément interrompus par des éléments armés perturbateurs et que la Force a repoussés »

Lors de leurs interventions, le Chef de la composante Police et le porte-parole de la Force ont présenté aux journalistes une liste d’interventions de sécurisation effectuées le 27 décembre par les contingents et les unités de police constituées à Bangui, Bouar, Bocaranga, Bria et Bossemptélé, entre autres localités, pour stopper les groupes armés, soutenir les FACA et les FSI et protéger les autorités locales et les populations. 

Pour sa part, le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, a rappelé que le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, a accompagné le vote de dimanche, se rendant dans des bureaux de vote avec d’autres membres du leadership de la MINUSCA où il a salué « l’enthousiasme des Centrafricains dans la capitale et dans plusieurs localités du pays, tout en condamnant les violences commises par les groupes armés qui ont empêché certains Centrafricains d’exercer leur droit de vote dans certaines localités ». Le porte-parole a rappelé que la MINUSCA va poursuivre son appui au processus électoral en Centrafrique, et également sur « le plan sécuritaire dans les zones où les groupes armés, alliés à l’ancien président François Bozizé, continuent à attaquer la population, les forces de défense et de sécurité et les casques bleus »« Le leadership et l’ensemble du personnel civil et en uniforme de la MINUSCA, restent mobilisés pour l’exécution du mandat notamment l’appui au processus électoral en RCA, conformément à la résolution 2552 du Conseil de sécurité des Nations unies », a-t-il précisé. 

Le porte-parole a, par la même occasion, indiqué que 57 incidents d’abus et de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire ayant affecté au moins 96 victimes, ont été commis entre le 22 et le 29 décembre, principalement par les groupes armés. « La MINUSCA a aussi documenté de nombreuses attaques contre les humanitaires pour leurs véhicules, les motos, les téléphones et les radios avant les élections du 27 décembre », a-t-il dit, ajoutant que « la MINUSCA est en train de vérifier également des informations faisant état de l’utilisation d’enfants par la coalition des groupes armés responsables des violences actuelles dans plusieurs localités ».

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA).


Source : https://www.africa-newsroom.com/press/la-force-et-...



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Octobre 2021 - 00:18 Comment acheter des cryptomonnaies ?