Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le FNFI se mobilise pour une meilleure appropriation de ses produits par les bénéficiaires


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Décembre 2016 modifié le 27 Décembre 2016 - 21:47


Le FNFI se mobilise pour une meilleure appropriation de ses produits par les bénéficiaires
Une Journée à l’honneur de la Fédération Développement à la Base et de la Fédération des Bénéficiaires des Services Financiers (FEBESEF) a été organisée le 6 décembre à Lomé.

L’organisation de cette journée qui a réuni les membres de la Fédération Développement à la Base et ceux de la Fédération des Bénéficiaires des Services Financiers a été effective en présence de la ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Victoire Dogbé.

Organisée par le Fonds National de la Finance Inclusive, cette journée a réuni les fédérations de toutes les préfectures du Togo. Plusieurs des membres de ces fédérations ont tenu à répondre à l’appel du FNFI. Il s’agissait de discuter avec toutes ces fédérations des questions relatives à la finance inclusive, à sa politique d’application au Togo et des différents produits du FNFI.

Durant la journée, les participants ont échangé sur les questions et les difficultés qu’ils rencontrent dans leur volonté de bénéficier de ce fonds mis en place par le gouvernement pour lutter contre l’exclusion financière. La Journée a également permis aux responsables du FNFI de partager avec les différentes fédérations le bilan du FNFI sur l’année 2016. A cet effet, il faut retenir que le FNFI a atteint depuis son lancement près de 700.000 bénéficiaires avec plus de 400.000 renouvellements de crédits pour le compte des trois produits pour un montant de 16,2 milliards de francs CFA. Le montant mis à la disposition des prestataires de services financiers qui sont les partenaires du FNFI s’élève à 25 milliards de francs CFA.

Les trois produits lancés dans le cadre du FNFI connaissent un succès. Lancé en avril 2014, le produit APSEF a touché à ce jour 518521 personnes avec un montant de 12,3 milliards de FCFA. AGRISEF a de son côté touché 145647 personnes avec un montant total de 10, 3 milliards de FCFA, plus d’un an après son lancement. Quant au produit AJSEF, il a touché 13.372 personnes avec un montant de 3,1 milliards. Les responsables du FNFI ont surtout détaillé ce bilan par préfecture avant de présenter aux différentes fédérations les perspectives de l’année 2017. Le fonds envisage en effet renforcer les capacités des différents acteurs pour faciliter l’appropriation de ses produits. L’année prochaine, le programme assurance maladie sera renforcé. Deux produits seront également lancés. Le produit d’accompagnement spécial et le produit de la Banque africaine de développement. Cette journée organisée par le FNFI a pris fin avec une formation sur l’éducation financière.