Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

Le Togo lance des travaux de construction du Point d'Échange Internet dans le cadre du WARCIP


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Février 2017 modifié le 17 Février 2017 - 22:59


Le Togo lance des travaux de construction du Point d'Échange Internet dans le cadre du WARCIP
Lomé, le 17 Février 2017 -Le Ministère des Postes et de l’Économie Numérique a lancé ce mercredi les travaux de construction du Point Échange Internet du Togo. Ces travaux s’inscrivent dans la cadre du projet WARCIP (West African Regional Communication Infrastructure Program) que le Togo met en œuvre avec le soutien de la Banque Mondiale.

Le Point d’Échange Internet est un lieu dans lequel tous les fournisseurs d’accès internet nationaux peuvent être reliés et échanger du trafic entre leurs réseaux. Ceci permet dorénavant d’éviter que le trafic échangé entre ces différents acteurs locaux ne transite par des pays étrangers.  En l’absence du Point d’Échange Internet, lorsqu’un email est envoyé entre deux utilisateurs internet situés au Togo, celui-ci passe par l’Occident (Londres, Portugal…) avant d’atteindre le destinataire au Togo ce qui rend l’opération moins rapide. 

Cette initiative entraine une économie d’échelle dans l’utilisation de la bande passante internationale et donc une baisse des coûts pour les acteurs. Elle permet aussi que les grands producteurs de contenus tels que Google et Facebook puissent venir s’installer sur le territoire pour offrir des contenus locaux.

Ce projet a pour ambition d’améliorer la connectivité et de rendre plus performantes les communications électroniques dans les pays de l’Afrique de l’Ouest. Les pays participants au projet accroîtront la couverture géographique de leurs réseaux et baisseront les coûts des services de communications. 

Pour le Togo, le projet WARCIP vise l’amélioration de la connectivité internet du pays, la baisse des prix d’accès à Internet et la mise en place d'un environnement favorable pour le secteur l’économie numérique.